LE DIRECT
Le loup, un incontournable de la littérature enfantine.

Loup, y es-tu ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi cet animal est-il toujours si présent dans la vie de nos enfants à travers les contes et fables? Réponses avec l'histoire culturelle du loup de Michel Pastoureau.

Le loup, un incontournable de la littérature enfantine.
Le loup, un incontournable de la littérature enfantine. Crédits : Culture Club / Contributeur - Getty

Aujourd’hui nous nous intéressons au destin d’un animal qui occupe une place à part dans le bestiaire enfantin, même si on ne le rencontre plus depuis des générations. Dans les contes, les fables mais aussi dans la littérature jeunesse contemporaine et l’animation, le loup est là et bien là.

Ce loup endosse au fil de l’histoire, différents rôles. D’un côté il représente la peur bien sûr, une peur utilisée pour apprendre la prudence aux plus jeunes… De l’autre, le loup des fables, fables qui circulent tant dans l’espace scolaire, où Ysengrin, loup du Roman de Renart, est arrogant, menaçant et finalement bien bête. Et puis ce loup peut être très drôle, qu’on rie à ses dépens ou non, et il continue de l’être dans les histoires où il est même devenu sensible et par là, attachant, sous le trait d’auteurs jeunesse contemporains.

Et on ne peut parler du loup sans parler de la louve, figure allégorique de la maternité. Les enfants loups peuplent encore l’imaginaire collectif – de Romulus et Rémus aux Enfants loups de l’animation japonaise en passant par Le livre de le jungle – des histoires qu’on ne se lasse pas d’entendre et de raconter. 

Ce fauve qui s’anthropomorphise si peu contrairement à l’ours, figurait la bestialité humaine, il est aujourd’hui davantage le symbole de la nature devenue moins inquiétante mais surtout plus lointaine. Alors, de quelle part de nous-même parle-t-on quand on convoque le loup ?

Avec :

  • Michel Pastoureau, historien des représentations, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE, chaire d’histoire de la symbolique occidental), auteur notamment de Le Loup, une histoire culturelle (Seuil, 2018).

La peur du loup est surtout une peur de l'époque moderne,

Les animaux ont des vertus pédagogiques, l'école s'en est rendue compte très tôt,

Tous les animaux du point de vue symbolique sont ambivalents et le loup n'échappe pas à la règle : il y a un bon et un méchant loup, Michel Pastoureau

  • Grégoire Solotareff, auteur et illustrateur jeunesse, auteur de la série des Loulou. Dont notamment : Loulou : l’incroyable secret (2013), Loulou à l’école des loups (2011), Loulou : plus fort que le loup (2010), Loulou et Tom (2003), publiés à L’école des Loisirs.

Le loup est par définition un animal qui fait peur. Casser cette image, faire un loup qui ne sait pas lui-même qu'il est loup et qu'il fait peur, est plus amusant que de la prolonger,

Le loup est la forme sauvage du chien qui est l'ami de l'homme, c'est sans doute ce qui fait de lui une figure importante, Grégoire Solotareff

Retrouvez la bande annonce du film Les enfants loups de Mamoru Hosoda (2012).

Retrouvez la bande annonce du film Princesse Mononoké d'Hayao Miyazaki (1997).

Musiques : "Thriller" de Michael Jackson et "Loulou ne vaut pas un clou" par Sanseverino.

Extraits : Dans Paris, film de Christophe Honoré (2006) et Louis de Funès joue avec les classiques, "Le loup et l'agneau" (Disque Vogue, 1964). 

La leçon de choses de Sophie Bober :

"Mon père était un opposant politique à Saddam Hussein", avec le grand reporter Feurat Alani, auteur de Le Parfum d'Irak (Arte/Nova éditions, 2018).

Pour aller plus loin : 

Première diffusion le 28/10/2018.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......