LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Rentrée scolaire 2021 : beaucoup de questions, peu de réponses

Rentrée 2021 : attentes, appréhensions, tensions

58 min
À retrouver dans l'émission

Variant, protocole sanitaire, fermeture de classe : les acteurs de l'école face aux incertitudes de la rentrée.

Rentrée scolaire 2021 : beaucoup de questions, peu de réponses
Rentrée scolaire 2021 : beaucoup de questions, peu de réponses Crédits : Malte Mueller - Getty

Ce soir nous parlons de la situation de l’école et du moral des troupes – enseignants, parents, élèves… à la veille de la rentrée !

Dans cette première émission de la saison, en cette 2ème rentrée marquée par l’épidémie de Covid, nous évoquerons l’organisation dans les établissements avec un protocole sanitaire de niveau 2 qui pourrait être renforcé, et un variant delta plus contagieux qui risque de provoquer des fermetures des classes et un besoin accru de remplaçants.

Nous parlerons aussi de notre état d’esprit dans un contexte si particulier : après 18 mois d’épidémie, entre une forme d’habitude, de fatigue ou d’espoir devant l’avenir – enfin… un récent sondage du syndicat UNSA définissait le stress comme le sentiment dominant chez les enseignants en cette rentrée. Le tout dans une ambiance assez difficile : la manière de gérer l’épidémie à l’école étant source de conflit entre ses différents acteurs… et ce n’est pas la seule.  

En préparant cette émission je lisais le nouveau livre de Pierre Rosanvallon aux éditions du Seuil, Les épreuves de la vie : le sociologue y évoque la dimension subjective du monde social et la manière dont les opinions se forment en fonction des expériences vécues. L’épidémie et la façon dont elle a transformé nos existences constituent une épreuve que nous traversons individuellement et collectivement. Une expérience qui nous aura changés, en tant qu’enfant, parents ou professeurs. Nous allons aussi réfléchir à cela avec nos invités : Nicolas Bray, secrétaire académique adjoint du SNPDEN-UNSA Paris (syndicat des personnels de direction), proviseur de la Cité Scolaire François Villon (Paris), Chantal Henry, professeure de psychiatrie à l’Université de Paris, psychiatre au sein du groupement hospitalo-universitaire de Sainte-Anne et chercheuse en neurosciences à l’Institut Pasteur, et Guislaine David, co-secrétaire générale et porte-parole du SNUipp-FSU (syndicat des enseignants du premier degré).

Dans cette émission vous entendrez également les voix de Vincent Trebossen, pédopsychiatre de l’enfant et de l’adolescent à l’hôpital Robert Debré, d'Isabelle, directrice d'une école maternelle, et de Morgane, parent d'élève, ainsi que celle de Denis Peiron, spécialiste éducation et enseignement supérieur à La Croix.

Du flou et des angles morts

On espère avoir des règles un peu plus claires cette année, or il y a encore du flou sur le protocole, s’inquiète Guislaine David.

Il ne suffit pas d’écrire le protocole, il faut le mettre en œuvre sur le terrain, et c’est ce qui est difficile car chaque école a sa particularité. Guislaine David

On sait que l’angle mort c’est le moment de restauration à midi. Guislaine David

C’est important de faire circuler une parole cohérente. Chantal Henry

La question des moyens

On a un regard pédagogique sur nos élèves mais on a besoin d’autres regards, de psychologues scolaires, d’infirmières, mais les moyens ne sont pas suffisants, analyse Guislaine David.

S’il n’y a pas d’enseignants il n’y a pas d’école, or quels moyens on se donne pour recruter ? Nicolas Bray

Le service public est en danger sur des fonctions essentielles, en psychiatrie par exemple c’est le dernier rempart pour les plus vulnérables. Chantal Henry

L’hybridation demande des compétences que n’ont pas tous les professeurs, et des moyens techniques qui manquent. Nicolas Bray

Parents et enseignants acteurs

Tous s’accordent sur le fait que les parents et l’école ont un rôle à jouer.

Les parents sont les meilleurs experts de leurs enfants, ils peuvent être de vrais acteurs en repérant les symptômes. Vincent Trebossen

L’accès à la prévention n’est parfois pas évident pour les parents, on doit s’en charger aussi à l’école, et s’il n'y a pas classe c’est très compliqué pour les familles. Nicolas Bray

Sur la question de la vaccination, c’est aussi le rôle de l’école de donner toutes les informations pour la prise de décision. Nicolas Bray

La vaccination et les tests en questions

La vaccination est un élément positif mais les plus jeunes ne seront pas vaccinés, rappelle Vincent Trebossen.

Il y a des campagnes de vaccination, pourquoi pas des campagnes sur le dépistage des enfants ? Guislaine David

Il faut convaincre les parents au sujet de la vaccination mais aussi des tests. Guislaine David

L’institut Pasteur annonce 50% de contamination pour les moins de 12 ans qui ne peuvent être vaccinés, il faudra trouver d'autres moyens de se protéger. Guislaine David

Des troubles anxieux chez tous les acteurs de l’école

On a vu arriver en pédopsychiatrie des enfants qui n’avaient jusqu’alors jamais eu de troubles, explique Vincent Trebossen.

Les plus jeunes évoquent des craintes pour l’état de santé de leurs parents et grand-parents, les adolescents sont plus inquiets de la rupture de leurs activités. Vincent Trebossen

On reste vigilants, actifs, mais on accumule de la fatigue à cause de cette fin qu’on ne voit pas arriver. Nicolas Bray

Chez les adultes, et donc les parents, on a vu émerger des troubles anxieux, des symptômes dépressifs et des addictions. Chantal Henry

… et de l’optimisme 

Guislaine David reconnait tout de même que des incertitudes se sont levées. 

On a pu assurer un maximum les cours en France et on peut être fiers de ça, je perçois cette rentrée avec plus d’espoir que de pessimisme. Chantal Henry

Les professeurs seront largement vaccinés, il y aura un absentéisme qui devrait être moindre. Chantal Henry

Dans cette crise l’école a un rôle à jouer sur les découvertes scientifiques, la science a avancé très vite, l’école doit s’en saisir. Guislaine David

Pour en savoir plus…

Illustrations sonores

  • Grandeza, Sessa, Album Grandeza (label Boiled records 2019).
  • Lingua geral, Album Grandeza (label Boiled records 2019).
Intervenants
  • Porte-parole du SNUipp-FSU (syndicat du premier degré)
  • professeur de psychiatrie à l’Hopital de Mondor et chercheur en neurosciences sur les liens entre olfaction et émotions à l’institut Pasteur
  • Secrétaire académique adjoint du SNPDEN-UNSA Paris, proviseur de la Cité Scolaire François Villon (Paris)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......