LE DIRECT
Groupe de cellules de bactéries Escherichia Coli, l'une des espèces bactériennes du microbiote intestinal

Microbiote : dites-le avec des flores

58 min
À retrouver dans l'émission

À quel moment le microbiote a-t-il été découvert ? Quel était le contexte scientifique de l’époque ? Quelles avancées théoriques et technologiques ont permis cette découverte ?

Groupe de cellules de bactéries Escherichia Coli, l'une des espèces bactériennes du microbiote intestinal
Groupe de cellules de bactéries Escherichia Coli, l'une des espèces bactériennes du microbiote intestinal Crédits : Stocktrek - Getty

L’homme n’est jamais vraiment seul… Dès sa naissance, il vit avec une communauté de microbes, sur lui, à l’intérieur de lui. 

Le corps humain est un écosystème à lui seul. Il porte dans les entrailles de son ventre, cent fois plus de bactéries qu’il n’y a d’étoiles dans la galaxie. Ses colocataires microscopiques lui font du bien et influent sur la santé de chacun. Certains disent même que ces micro-organismes sont les co-architectes du monde. 

La découverte récente du microbiote est  l’une des dernières révolutions des sciences du vivant. La découverte d’un nouveau continent qui reste encore à explorer…

Le microbiote c'est une communauté microbienne. On va y retrouver toutes les branches du vivant, au sein d'un seul organisme. C'est une part de nous-mêmes extrêmement importante... On est d'une certaine façon, des êtres hybrides, des êtres multiples, grâce à cette communauté de microbes... On est presque face à une galaxie stellaire à découvrir. (Geneviève Héry-Arnaud)

« Microbiote : dites-le avec des flores », c’est la découverte du jour. Une découverte symbiotique. 

Geneviève Héry-Arnaud, enseignante-chercheuse en bactériologie à la faculté de médecine de Brest, praticienne hospitalier, et auteure de l’ouvrage « Ces microbes qui nous veulent du bien » aux éditions Humensciences, plongera dans ces écosystèmes micro-biotiques, au côté de Marc-André Selosse, professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, et professeur à l’université de Gdansk. Il est également l’auteur du livre « Jamais seul : Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations » aux éditions Actes Sud. 

Nous sommes le gîte et le couvert de ces bactéries, mais il y a aussi autre chose. Toutes ces multiplicités de béquilles cohabitent en symbiose. Je ne connais aucune de nos fonctions qui ne dépende pas de nos bactéries. Il y a des mécaniques et des fonctions derrière chaque communauté microbienne. (Marc-André Selosse) 

Remerciements à Antoine Vuilloz de la discothèque, et Annelise Signoret de la documentation de Radio France.

Les références musicales :

Le titre du jour : "Les parasites" par Jacques Dutront

Le générique de fin : "La danza del ventre" par Carlo Siliotto

Intervenants
  • Professeur des Universités, enseignante-chercheuse en bactériologie à la Faculté de Médecine de Brest, praticienne hospitalier au CHRU de Brest
  • Professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, et professeur à l’université de Gdansk (Pologne) et Kunming (Chine)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......