LE DIRECT
Personnages de Pacman qui courent après des billes d'or

Jeux vidéo : l'invention qui console

58 min
À retrouver dans l'émission

Comment les jeux vidéos ont-ils été inventé ? Quels sont les premiers jeux à être commercialisés ? Comment le développement de la technologie a-t-il impacté leur évolution ? A partir de quand commence-t-on à considérer les jeux vidéos comme une forme d'art ?

Personnages de Pacman qui courent après des billes d'or
Personnages de Pacman qui courent après des billes d'or Crédits : Fairfax Media - Getty

C’est l’histoire d’un camembert jaune qui court après des fantômes, à l’intérieur d’un labyrinthe. Pacman est l’un des personnages les plus emblématiques des jeux d’arcade. Les bornes et les salles de jeux sont tombés en désuétude depuis. « Jouez jeunesse » disait-on. Le secteur du jeu vidéo ne s’est jamais aussi bien porté. En France, il est le premier marché culturel, devant celui du livre, ou encore du cinéma. A l’heure de la neuvième génération de console, du grand Boum des jeux sur smartphone, ou des casques de réalité virtuelle, cette invention, pourtant jeune d’une soixantaine d’années, n’a pas fini de grandir. 

Historiquement, la borne d'arcades arrive dans le secteur de l'amusement, aux États-Unis. Le succès du jeu Pong, qui était très intuitif, correspond à la génération de l'époque, qui désire des divertissements plus sophistiqués. (Alexis Blanchet)

« Jeux vidéo : une invention qui console » c’est l’invention du jour. Une invention ludique. 

Erwan Cario, journaliste à Libération, animateur du podcast « Silence, on joue », auteur de « Start ! La grande histoire du jeu vidéo » aux éditions La Martinière, et Alexis Blanchet, maître de conférence en étude cinématographique à l’université Sorbonne Nouvelle, et auteur de l’ouvrage « Une histoire du jeu vidéo en France » aux éditions Pix'n love, joueront le jeu, pour retracer l’itinéraire de cette invention. 

En 1995, la sortie de la Playstation impose aux développeurs de faire de la 3D, ce qui modernisera les jeux. On quitte la sphère de l'enfance, pour accompagner les joueurs dans l'achat de leur propre console quand ils le peuvent. (Erwan Cario)

Remerciements à Antoine Vuilloz de la discothèque, et Annelise Signoret de la documentation de Radio France.

Les références musicales :

Le titre du jour : "Moi je joue" par Brigitte Bardot

Le générique de fin : "Push it to the limit" par Paul Engemann, tiré du jeu GTA3

Intervenants
  • journaliste à Libération, animateur du podcast "Silence, on joue"
  • maître de conférences au département Cinéma et Audiovisuel de l'université Sorbonne nouvelle
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......