LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Seringue contenant une solution liquide sur fond jaune

Vaccins : piqûre de rappel

58 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi les noms d'Edward Jenner et de Pasteur sont-ils restés dans l’histoire de la vaccination ? Un vaccin peut-il éradiquer entièrement une maladie ? Quels furent les grands perfectionnements technologiques depuis sa découverte ? Comment a-t-on réalisé les vaccins à ARNm ?

Seringue contenant une solution liquide sur fond jaune
Seringue contenant une solution liquide sur fond jaune Crédits : Anna Efetova - Getty

Le mot “vaccin” n’aura peut-être jamais été autant prononcé que depuis le début de la pandémie de Covid-19.

A la fois témoin des prouesses médicales et des obstacles opposés par le vivant, cette révolution vaccinale à la croisée de disciplines comme la virologie, l’immunologie, ou encore la génétique, continue de s’écrire au présent. 

La vaccination n'a pas tout de suite été reconnue comme une pratique médicale. Il y avait le tabou animal, avec les théories de Darwin et de l'évolution des espèces, et toutes ces réflexions sur l'homme étant difficilement acceptable comme un animal... Il y avait une crainte de recevoir ce matériel animal, avec d'autres raisons religieuses et philosophiques. La vaccination apparaissait comme contre-intuitive. Apporter le mal pour soigner le mal n'était pas évident. (Françoise Salvadori)

"Vaccin : piqûre de rappel", c’est le parcours de santé publique du jour. Une petite dose d'histoire et un retour dans le temps, pour comprendre la longue route de l'invention des vaccins. 

Les nouveaux vaccins sont beaucoup plus contrôlés. Nous connaissons la séquence des protéines qui sont injectées. Nous avons maintenant un nombre de connaissances incroyable sur les réactions du système immunitaire. Cette complexité que l'on découvre de plus en plus, est de nature à susciter plus de recherches, mais aussi nécessairement plus de questions... (Anne-Marie Moulin)

Françoise Salvadori, docteure en virologie et immunologie et co autrice du livre “Antivax - résistance aux vaccins du XVIIIe siècle à nos jours” paru aux éditions Vendémiaire, et Anne-Marie Moulin, médecin, philosophe, directrice de recherche émérite au laboratoire SPHere du Centre National de la Recherche Scientifique, reviendront sur cette histoire vaccinale qui ne cesse de susciter d'innombrables débats. 

Les références musicales :

Le titre du jour : "Hit Me With Your Best Shot" par Pat Benatar

Le générique de fin : "A Shot In The Arm" par Wilco

Intervenants
  • Médecin et philosophe, spécialisée en médecine tropicale. Directrice de recherche émérite au CNRS, professeure associée à l’Université Senghor d’Alexandrie, département Santé
  • docteure en virologie/immunologie, maîtresse de conférences à l’université de Bourgogne.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......