LE DIRECT

France Culture Papiers n°11 - FAMILLE(S)

3 min

FAMILLE(S)...
« La modernité change tout... Ce qui me pose question c’est de savoir comment restructurer notre vie à l’intérieur de ces constructions... La vie à l’intérieur est très différente de ce qu’était la vie familiale dans les constructions traditionnelles. La famille vivait ensemble, la maison avait un cœur... »

Au cœur de France Culture Papiers, Radio Livre ouvre ses pages aujourd’hui à la « famille », sujet à la une de ce numéro. C’est page 50, et c’est depuis le bout du monde, au Bhoutan, que Kunzang Choden, écrivain que l’on vient d’écouter, évoque les changements dans la vie familiale là bas, vers l’Himalaya… C’est dans le documentaire Ville-Mondes, dont nous avions commencé la lecture vendredi dernier. Des traditions encore souvent préservées nous dit Matthieu Ricard, moine bouddhiste, page 40:

« Les familles étendues vivent ensemble, trois ou quatre générations, on naît dans la famille on meurt dans la famille... L’importance qu’ils accordent à préserver ça est encore clair dans leur esprit… »

« Esprit de famille », « nos histoires de famille » c’est le dossier central de ce France Culture Papiers n°11, dans l’Atelier du Savoir, à partir de la Grande traversée produite par Caroline Eliacheff .

« Quelles que soient les sociétés et l’époque étudiées, les deux piliers de tout système de parenté, l’alliance et la descendance, sont institués. Pas tous de la même façon comme les anthropologues l’ont montré… nous dit la productrice page 80. Pour comprendre les mutations que nous sommes en train de vivre, au plan individuel comme au plan collectif, il faut se nourrir d’autres disciplines qui ne nous imposent pas une seule façon de voir…».

famille 1
famille 1 Crédits : Radio France

Avec l’anthropologue Maurice Godelier nous lisons que l’humanité ne cesse d’inventer de nouvelles formes d’alliance et de descendance;

famille 2
famille 2 Crédits : Radio France

avec la sociologue Irène Théry sur les questions de filiation, nous lisons que «La dimension majeure de la famille est celle du temps, ce temps qui nous lie à ceux qui ne sont plus et ceux qui ne sont pas encore… Le lien de filiation incarne notre besoin d’inconditionnalité, de sécurité, d’éternité»

famille 3
famille 3 Crédits : Radio France

avec le psychanalyste Jean-Pierre Winter nous lisons que «La famille sert à faire passer la culture, l’histoire, pas seulement le plus récente, mais celle de l’humanité tout entière», «Dans la famille se jouent le passé, le présent, le futur»…

famille 4
famille 4 Crédits : Radio France

Une « histoire de famille », c’est ce que l’on peut lire aussi dans la partie « Nos archives », page 148, avec Marie Curie , né le 7 novembre 1867. Le Musée des Lettres et Manuscrits de Paris nous présente une lettre choisie parmi ses trésors épistolaires et manuscrits: celle de Pierre Curie, écrite en janvier 1903, pour partager son prix Nobel avec son épouse.

curie
curie Crédits : Radio France

Marie Curie, première femme « Panthéonisée » pour son œuvre, seule femme à avoir reçu deux prix Nobel dans deux domaines scientifiques, Physique et Chimie, doit son élection à son seul mérite et son travail sur la radioactivité, et c’est aussi grâce à l’intervention de Pierre Curie, à cette très belle lettre écrite au Président Poincaré qu’elle devient en même temps que son mari la première femme Nobel en 1903. « Cher Monsieur… Ce serait pour moi un très grand honneur, toutefois je désirerais beaucoup partager cet honneur avec Mme Curie et que nous soyons considérés ici comme solidaires de même que nous l’avons été dans nos travaux… » . Au Panthéon Marie Curie reposera aux côtés des deux amours de sa vie, Pierre Curie et Paul Langevin… Elle qui disait que « la science est d’une grande beauté. », qu’ « un scientifique dans son laboratoire est un technicien mais aussi un enfant placé devant des phénomènes naturels qui l’impressionnent comme des contes de fées… Tout progrès scientifique ne peut être réduit à des mécanismes, des machines, de tels mécanismes ont eux aussi leur beauté… »

La science touche le cœur et l’esprit… Alors que ce lundi 10 novembre célèbre la journée mondiale de la science au service de la paix et du développement, nous lisons une autre voix qui nous parle de beauté et de la terre, et de réenchanter un autre champ, l’écologie, c’est page 151 dans nos paroles d’invités:

« Même aujourd’hui sans aucune critique d’aucune personne et de rien du tout, même l’écologie politique se nuit à elle-même car elle ne poétise pas la vie. On est dans du pratico pratique, dans du positivisme et on traduit la vie qui est pleine de mystère, pleine de beauté, uniquement dans son aspect praticopratique dans son aspect évidemment en référence avec les théorèmes et les préceptes d’aujourd’hui c’est pour ça qu’elle ne touche pas le cœur. L’écologie politique doit toucher le cœur et l’esprit. On a aussi l’enchantement la beauté on est affamé… Dans un monde où la laideur ne cesse de grandir, on ne peut pas décrire la nature uniquement dans ses aspects matériels… »

pi
pi Crédits : Radio France

C’est la voix de Pierre Rabhi , agriculteur, écrivain et penseur, pionnier de l'agroécologie au service de la terre, la terre de demain, qui nous dit que la beauté, et la bonté, changent le monde…

Bonne lecture, de France Culture Papiers…

A vendredi prochain 17h55, pour continuer à tourner les pages de notre Radio Livre…

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......