LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture Papiers n°11 - Pages ÉCONOMIE & PAROLES D'INVITÉS

4 min

Pages ÉCONOMIE & PAROLES D'INVITÉS Avec: Thomas Piketty, invité des Matins (page 76); Esther Duflo, invité d'Affaires étrangères (page 122); Sur les Docks "Sois bonne et tais toi" (page 26); Angélique Kidjo, invité de la Grande Table (page 151)
C’est la voix de l’économiste Thomas Piketty, que nous lisons dans France Culture Papiers ouvert aujourd’hui aux pages société, éco, en écho à cette semaine spéciale « Prix Nobel » dans Culture sciences, en écho ce 17 octobre à la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, sous l’égide de l’ONU, et celle sur le développement vendredi prochain, en écho au prix Nobel d’économie tout juste décerné au français Jean Tirole après celui de littérature à Patrick Modiano - on retrouvera d’ailleurs l’écrivain dans le prochain France Culture Papiers à paraître début décembre-

mais avant dans ce numéro 11, page 76 nous lisons donc Thomas Piketty, avec Le capital au XXI ème siècle , son livre succès mondial sur les inégalités, il a transformé - selon Paul Krugman prix Nobel d’Economie 2008 - notre discours économique sur ces questions de développement…

Thomas Piketty, page 76-77 France Culture Papiers n°11
Thomas Piketty, page 76-77 France Culture Papiers n°11

« Le développement, c’est maintenant », lit-on aussi page 122 de notre revue, avec Esther Duflo, autre expert économiste de renommée mondiale, spécialiste du développement et pionnière de l’approche expérimentale de la lutte contre la pauvreté, de l’économie appliquée sur le terrain.C’était au micro d’Affaires étrangères, « le développement, le rôle des femmes ». "Nous essayons d’abord de déplacer le débat de la question de l’aide vers la question du développement. … En fait le budget alloué à l’aide par les gouvernements ou les différentes fondations est extrêmement limité par rapport à l’argent que les pays en développement eux-mêmes ont à dépenser sur des questions de redistribution et de lutte contre la pauvreté…"

Elle réagissait aux propos de l’économiste Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006, invité de l’émission quelques semaines auparavant, autour du micro crédit et de l’économie solidaire, auteur de Vers un monde sans pauvreté , mais aussi aux propos de Melinda Gates, coprésidente de la fondation qui investit le plus dans la santé et l’éducation, convaincue que le développement de nos sociétés passe d’abord par les femmes:

« Quand on se place à nouveau du point de vue de la théorie, on pense que le développement rejoint les conditions de la croissance, des questions de long terme. Mais en pratique le développement concerne aussi les conditions de vie des gens qui vivent dans les pays en développement ici et maintenant… J’aime dire que mon travail porte sur les gens d’ici et maintenant, la qualité et les conditions de vie de ces gens »

Esther Duflo, page 122 France Culture Papiers n°11
Esther Duflo, page 122 France Culture Papiers n°11

Des conditions de vie, et des femmes il est question aussi page 26 de France Culture Papiers, dans « L’expérience du monde ». « Sois bonne et tais toi » le documentaire de Julie Navarre, dans l'émission "Sur les Docks", donne la parole à des travailleuses - « employées de maison » - silencieuses…

"Sois bonne et tais toi" Sur les Docks, page 26 France Culture Papiers n°11
"Sois bonne et tais toi" Sur les Docks, page 26 France Culture Papiers n°11

Parole d’une autre femme pour finir page 151 dans nos Paroles d’Invités, la chanteuse Angélique Kidjo, artiste engagée auprès de l’UNICEF, dédie son dernier album "Eve" aux femmes de son Afrique natale, à leur résilience, certaines chantent avec elle...

« C’est un album pour parler aussi de la place de la femme dans nos sociétés. Ce qui moi m’intéresse dans la démarche des femmes africaines , il peut y avoir des soucis du quotidien mais dès le lever du jour elles cherchent à faire que la journée ne soit pas perdue, qu’elle soit productive, elles sont dans la joie, dans la célébration de la vie… Ce sont elles qui sont la colonne vertébrale du continent africain ce sont nous les femmes qui sommes les porteuses de nos sociétés... L’art libère... La voix des femmes africaines elle est belle. Elles chantent tout le temps, donc c’est avec leur voix que j’aimerais que le monde entende cette joie de vivre… »

Angélique Kidjo, "Parole d'invité" page 151 France Culture Papiers n°11
Angélique Kidjo, "Parole d'invité" page 151 France Culture Papiers n°11

Bonne lecture des pages de France Culture Papiers, la radio à lire…

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......