LE DIRECT

France Culture Papiers n°11 - POÉSIE(S)

4 min

POÉSIE(S)
« Jamais il n’est trop tôt ou trop tard pour travailler à la santé de l’âme. Or celui qui dit que l’heure de philosopher n’est pas encore arrivée ou est passée pour lui, ressemble à un homme qui dirait que l’heure d’être heureux n’est pas encore venue pour lui ou qu’elle n’est plus. (…) »

« L’heure d’être heureux » nous dit Épicure…L’heure de lire… 17h55, l’heure de Radio Livre, chapitre 12 de notre rendez-vous aujourd’hui, alors que le 12ème numéro de France Culture Papiers sort vendredi prochain 28 novembre, le jour de nos 24 heures du livre et de la 4ème édition de Radio France fête le livre… 4 minutes aujourd’hui de pages lues en poésie, et en philosophie…

Avec Epicure et le poète Lucrèce , c’est à lire page 106 de la revue, et c’était à écouter dans l’émission « Le régime des passions » de Raphaël Enthoven. Epicure et le plaisir...

Epicure, par Raphaël Enthoven - Page 106 FCP N°11
Epicure, par Raphaël Enthoven - Page 106 FCP N°11

« Quand donc nous disons que le plaisir est le but de la vie, nous ne parlons pas des plaisirs des voluptueux inquiets, ni de ceux qui consistent dans les jouissances déréglées... Le plaisir dont nous parlons est celui qui consiste, pour le corps, à ne pas souffrir et, pour l’âme, à être sans trouble »

La paix de l’âme… nous dit Épicure, dans cette Lettre à Ménécée lue par Georges Claisse.

« La nature en criant ne réclame rien d’autre

sinon que la douleur soit éloignée du corps,

que l’esprit jouisse de sensations heureuses,

délivré des soucis et de crainte affranchi… »

nous dit le poème de Lucrèce De la nature des choses.

« Oui, je suis fier de sentir le caractère d’Épicure… de jouir du bonheur vespéral de l’Antiquité. (…) Pareil bonheur, seul quelqu’un qui souffre sans cesse a pu l’inventer. Le bonheur d’un œil au regard de qui la mer de l’existence s’est apaisée et qui n’arrive à se repaître assez du spectacle de sa surface et de cet épiderme océanienbigarré, délicat et frissonnant. Jamais il n’y eut auparavant pareille modestie de la volupté. »

C’est Nietzsche qui nous parle d’Epicure, lu par Raphaël Enthoven, et à lire page 107. « Volupté : Pour les cœurs libres, le bonheur de la terre, la gratitude de tout avenir dans l’instant», comme il l’écrit ailleurs dans Ainsi parlait Zarathoustra , son poème philosophique. L’instant, le « kairos » dont parle Jankélévitch le « bonheur des sages » comme l’écrit Jerphagnon « épuiser le champ du possible » comme le chante un autre poète, Pindare…

Continuons d’« épuiser » le champ de ce numéro 11 en poésie, « le chant du possible », avec « La possibilité d’une île »...

« Il faudrait traverser un univers lyrique Comme on traverse un corps qu’on a beaucoup aimé Il faudrait réveiller les puissances opprimées La soif d’éternité, douteuse et pathétique»

C’est à lire dans nos Paroles d’invités page 152, Michel Houellebecq et Jean Louis Aubert qui chante ses textes, et c’était à écouter dans l’émission « ça rime à quoi » de Sophie Nauleau.

« Ma vie, ma vie, ma très ancienne,

(…) tout est donné dans l'instant.

Il existe, au milieu du temps,

La possibilité d'une île. »

Autre poésie, autre Parole d’Invités, page 75

C’est la voix de Golshifteh Farahani , actrice iranienne que nous entendons chanter, c’était dans l’Atelier intérieur d’Aurélie Charon et c’est à lire dans France Culture Papiers… Alors que l’Iran est aussi à lire ailleurs dans la revue, page 12, avec le Magazine de la rédaction de Ludovic Piedtenu, « Iran l’espoir d’une vie sans embargo » , c’est en poésie et en chanson que la comédienne parle de l’exil, et du poète persan soufi Rumi… « Tu es le fils de l’instant, il ne faut pas que soit perdu ce court instant présent »…

A vendredi prochain pour lire France Culture Papiers, la traversée du numéro 11 au numéro 12, avec Radio Livre, et avec Radio France fête le livre…

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......