LE DIRECT

"Lire la Radio" (Multidiffusion de 13h54)

4 min

Lire et écrire la radio c’est l’aventure France Culture Papiers! On entre dans la radio aussi avec les yeux, l’oeil écoute, car « Lire c’est écouter », comme disait Nietzsche...** **


Le temps de l’été, « summer time », et le temps de lire... « **Les dimanches ... ouvrent une brèche dans le temps. Il suffit de s'y glisser» comme l’écrit Patrick Modiano, et cet été, « saison métaphysique » pour l’écrivain, rendez-vous « Radio Livre » le dimanche pour tourner de nouvelles pages de notre revue, notre numéro de l’été. « Après-midi du dimanche... tandis que je progressais dans ma lecture ... heures silencieuses et sonores » comme pour le narrateur de " La recherche du Temps perdu " qui, ce jour-là, avait tout le plaisir de lire.... Avec Radio Livre voyage en lisant en écoutant, comme en lisant en écrivant de Julien Gracq... **


Eté de lectures, vacances sur les pages... & vacances romaines à lire page 16 de France Culture Papiers, avec Audrey Hepburn, racontée par son fils:

« Ma mère adorait la cuisine italienne ! Elle l’avait découverte en Italie bien sûr elle était venue à Rome... Elle aimait énormément les pâtes et surtout les pâtes à la tomate ce qui étonnait souvent les chefs dans les restaurants qui disaient madame on va faire çi et ça... »

Et on lit aussi la cuisine dans France Culture Papiers, avec les plats, les menus, d’un chef : Pierre Gagnaire :


« Nous sommes en pleine saison des figues magnifiques, des mirabelles qui sont pour moi un des fruits les plus merveilleux. »

« Moi j’aime bien la vanille alors un soufflé à la vanille avec une crème au parmesan frais, une glace au poivron vert, et de la grappa. »

Le goût des choses, c’était dans Hors Champs. Et d’autres recettes dans nos pages aussi : Légumes d’été, Tomates cerises au pastis, et tomates bord de mer, parfait glacé à la lavande... Pour le chef, c’est le plaisir de donner, et le plaisir de lire aussi :


« Ce sont les livres et les mots qui m’enrichissent et m’aident à vivre »

Lire la mer aussi, c’est dans notre dossier « le sport c’est de la culture », « penser et se dépenser », avec Petite philosophie du surf de Frédéric Schiffter, on l’écoute, c’était dans les Nouveaux Chemins de la connaissance :

« C’est ce que les surfers appellent la lecture de la mer, il faut savoir lire la mer. Le navigateur pourrait dire la même chose ... »

« Quand vous êtes sur le point de prendre une vague, au fond vous ne savez pas comment l’élément va se présenter, comment la vague va casser, quelle est sa vitesse... »

« Le livre pour moi c’est un surf » nous disait l’écrivainMaylis de Kérangal, dans un de nos précédents numéro , « il s’agit de capter ce flux de matière, cette force et de l’accompagner, de la suivre sans que ça baisse jusqu’à la dernière page du livre »... ** **

Le surf, comme expérience d’éternité, une manière de marcher sur l’eau... Éternel éphémère comme l’écriture, on réécoute et on relit James Salter, qui vient de disparaître et toujours présent dans notre précédent numéro, c’était dans l’émission Les Bonnes Feuilles, c’était l’été dernier :


« Il arrive un moment dans la vie où on se rend compte que tout est un rêve...»

« tout disparaît… Tout sauf ce qui été écrit... »

À la radio l’écran plus grand qu’au cinéma, disait Orson Welles, à la radio la page grande comme dans un livre... Et nous lisons un scénario aussi dans ce numéro :

Le portrait, pas de Dorian Gray mais d’Oscar Wilde lui-même par sa femme... « Madame Wilde », scénario inédit de Claire Barré, qui sera lu à Avignon samedi soir prochain. Inspiré de la vie de Constance, épouse de l’écrivain. Portrait de femme, à lire avant de l’écouter sur France Culture bientôt, dans Théâtre & Cie. Oscar Wilde et ses amants, Constance Wilde et son futur amant :


« Intérieur / Jour – Salon »

« Arthur regard Constance, charmé...

- Le corps n’est qu’une écorce. Une enveloppe animale, imparfaite. - Mais délicieuse ! »

L’écorce, comme ce sur quoi on écrivait, le « liber », le livre... ** **

« Extérieur / jour – Plage »

« Constance et Oscar marchent sur le bord de mer. Elle finit de lire à son mari...

Un peu plus loin ils passent à côté d’Arthur... Ils s’éloignent vers le lointain...»



De la plage à la page... Belle écoute de France Culture et belle lecture de France Culture Papiers... Bel été !


Chansons:

Summertime , Janis Joplin

Un été sur la côte , Benjamin Biolay

Sous le soleil du mois d'août , Benjamin Biolay

FCP n°14
FCP n°14
L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......