LE DIRECT

Musique(s) - France Culture Papiers n°14

4 min

MUSIQUE (S) « De la musique avant toute chose »… L’art poétique de Verlaine, chanté par Léo Ferré

Lecture musicale de France Culture Papiers aujourd’hui, avant de fêter la musique ce dimanche 21 juin… « De la musique avant toute chose », chante Léo Ferré, avec ce poème l’« Art poétique » de Paul Verlaine… "La musique... La musique qui vient servir un fond, le fond qui a trouvé une expression, une langue…"

De la Musique des mots, des poètes, nous parle Fabrice Luchini dans A Voix Nue, à lire dans nos pages.

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAcACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAgMEAAEF/8QAJBAAAgECBgIDAQAAAAAAAAAAAQIAAxEEEhMhMVFBYSIycYH/xAAVAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAf/EABYRAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAABEf/aAAwDAQACEQMRAD8A9BQuW5A/s7an0sXVUvQKi 58SKvhH1FyB7D3AqxwVKAOUC58SFaYqn4tvyZdj6dR8IqopYg8SPCYeotS7ow2ksXXHosiBmPJ2lS/UfkOrQBo3VTfqCAbDaIlVoLrzCNxxEFipIB2m1G7lRSL5TeLHMVqv3NqN3Bp 8lPJh6jdzZB7lH/2Q== "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/7cb4ad3f-1725-11e5-ab01-005056a87c89/838_058-077-luchini.def-glissees-2.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAcACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAwEBAQAAAAAAAAAAAAAAAgMEAAEF/8QAJBAAAgECBgIDAQAAAAAAAAAAAQIAAxEEEhMhMVFBYSIycYH/xAAVAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAf/EABYRAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAABEf/aAAwDAQACEQMRAD8A9BQuW5A/s7an0sXVUvQKi 58SKvhH1FyB7D3AqxwVKAOUC58SFaYqn4tvyZdj6dR8IqopYg8SPCYeotS7ow2ksXXHosiBmPJ2lS/UfkOrQBo3VTfqCAbDaIlVoLrzCNxxEFipIB2m1G7lRSL5TeLHMVqv3NqN3Bp 8lPJh6jdzZB7lH/2Q== " alt="Luchini, FCPn°14" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/06/7cb4ad3f-1725-11e5-ab01-005056a87c89/838_058-077-luchini.def-glissees-2.jpg" width="838" height="571"/>
Luchini, FCPn°14
Et un autre artiste nous parle du goûts des mots, et des mets, le chef Pierre Gagnaire, dans Hors Champs. Dans ses restaurants, le son est une entrée dans son univers : « Je mets des disques que j’aime, ce sont des choix personnels. »

« Mon père était un fou de piano mécanique, il en avait un dans le restaurant et quand les gens le méritaient, il le mettait en marche. Pour moi, Prends le temps est un piano mécanique des temps modernes »

Quand on rentre dans son restaurant, on peut voir cette oeuvre d’art, « Prends le temps », qui utilise des sons et des images. Et la musique du chef c’est aussi une chanson, « Slowfood », composée pour lui par le groupe de rock Astonvilla : « Ils ont demandé à des gens que nous avions choisis ensemble de lire un plat de la carte. Un plat de la carte lu par Alain Bashung c’est quelque chose… »

« Millefeuille croustillant au Château Climens 1995 ; pressé de chou cœur de bœuf et chair de tourteau assaisonné d’un beurre fondu, cerfeuil et miel d’arbousier ; une déclinaison d’asperges vertes et blanches »

Autre rencontre de Pierre Gagnaire: le pianiste Chilly Gonzales. Autre musique : le jazz… Musique: Chilly Gonzales "Bande originale" "Two Notes at a time" "La musique est dans le tempo d'un repas, avec ses pleins et ses déliés, ses rythmes syncopés et ses ruptures; le chaud et le froid, un bouillon qui coule", nous dit l’artiste, avec le musicien ils ont composé des plats et la musique qui leur correspond. "Bande originale" pour des recettes… "Et c’est ça la magie de l’art, des gens qui vous donnent des choses qui vous tirent vers le haut comme une belle image, un joli livre enfin…"

Comme un joli film… Avec un autre créateur nous parlons de musique: Orson Welles. Homme de radio, homme orchestre. Le compositeur fétiche d’Hitchcock, Bernard Hermann composa pour lui la musique de ses émissions radio puis de ses films, « Citizen Kane » et les « Amberson ». Et Mancini aussi composa pour lui une de ses premières musiques de films… « Et on a une époque de la musique de cinéma, où on est arrivé à l’apogée d’un système musical hollywoodien… »

« D’une certaine manière, Herrmann veut renouveler la composition pour le cinéma tout comme Welles veut renouveler la composition pour et dans l’image »

« Mancini décèle dans l’énergie de cette musique latino-américaine la possibilité d’en faire une énergie chargée de danger, de menace. Il compose la première musique d’angoisse rythmique. Cette musique a vraiment été fondatrice pour beaucoup de musiciens par la suite, Lalo Schifrin, Quincy Jones »

C’est Nicolas Saada qui nous parle de Welles dans cet Atelier de la création. Welles qui avait tourné son film « Othello », avec sa célèbre musique, à Essaouira… Là bas la diversité s’exprime aussi par la musique, c’est ce que nous écoutons et lisons dans « Ville Mondes Essaouira» qu’avait produit Abdelwahab Meddeb, avec les chants soufis du choeur féminin et la voix de la chanteuse Françoise Atlan, dans cette ville aimée par un autre musicien, Jimi Hendrix : "… un peu comme si cette musique était immuable, elle ne bouge pas, tout en s’ouvrant à l’altérité. C’est l’image que j’ai d’Essaouira, une ville qui a un côté hors du temps mais qui est complètement ouverte sur l’autre et en même temps sur le siècle " Musique : « Tout pour la musique » France Gall

Comme l’écrivain et mélomane Umberto Eco emploie le mot « littérature » pour parler de musique, lisons la musique dans notre France Culture Papiers. Comme Nietzsche le disait : « lire, c’est écouter »... A vendredi prochain pour continuer à lire notre radio… Bonne écoute de France Culture et Belle lecture de France Culture Papiers !

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......