LE DIRECT

Guignol de Jacques Prévert

30 min
À retrouver dans l'émission

« En intitulant Guignol une courte pièce destinée à un jeune public, Jacques Prévert a voulu indiquer explicitement qu'il se réclamait du modèle de théâtre populaire de marionnettes inventé à la fin du XVIIIème siècle par le lyonnais Laurent Mourguet. La référence est d'autant plus mise en avant que le personnage de Guignol n'existe pas sous ce nom dans le texte de Prévert ! Il a été remplacé par « L'individu », son équivalent moderne. Chez Mourguet, Guignol était le représentant des ouvriers de la soie, des fameux Canuts de la chanson en butte à un ordre social injuste ; et il combattait en toutes circonstances le gendarme de service, figure d'autorité de cette figure organisée, à grands coups de bâton. Pas de « baston » chez Prévert : quand L'individu (avec un i minuscule) -exemple durable du « misérable » façon Victor Hugo, porte-parole naturel des sans-logis et des SDF de toutes les époques- s'en prend au Monsieur (avec un M majuscule) -personnification des privilégiés en tous genres-, il le fait seulement avec des mots. Le faible ridiculise le fort, le désarçonne, le neutralise et le contraint finalement à l'accueillir chez lui par la seule habileté de son langage. Non violent et débrouillard, L'individu de Jacques Prévert renvoie à Charlot, au Charlot des premiers courts métrages de Charlie Chaplin. Guignol, c'est un peu un Charlot chez les riches que le Chaplin des débuts aurait très bien pu imaginer et tourner... » Jean-Paul Liégeois Guignol de Jacques Prévert (illustrations d'Elsa Henriquez) est édité au Cherche Midi. Après Contes pour enfants pas sages , Guignol est le second des deux livres pour enfants que Jacques Prévert et Elsa Henriquez ont confectionnés ensemble. Paru en Suisse en 1952, l'album était épuisé et introuvable depuis un demi-siècle. Cette nouvelle édition, conforme à celle d'origine, restitue l'ouvrage dans sa seule version authentique. Avec: Patrick Catalifo (L'individu), Philippe Houriet (Le Monsieur), François Siener (Le chien), Christian Zanetti (Le chauffeur), Alexandre Styker (Le chat), Camille Garcia (Le petit garçon), Françoise Henry-Cumer (La jeune femme), Marc Léonian (Le vitrier), Jean-Paul Racodon (Le gendarme), Michel Robin (Le marchand de sable), David Geselson (Le speaker), Janaïna Suaudeau (Le canari), Agathe Le Bourdonnec (La souris), Aurore Bonjour (La narratrice) et Anne Baquet , Céline Bortalis et Olivier Kontogom (Les choeurs) Bruitage : Patrick Martinache Musique originale: Thomas Dalle Prise de son, montage et mixage: Philippe Bredin, Emilie Couet Réalisation : Christine Bernard-Sugy

À découvrir

Jacques Cartier : le voyage imaginé, 1534-1984 : 5/13 : -La terre de Caïn (1ère diffusion : 20/08/1984)
L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......