LE DIRECT
Le salon jaune à l'intérieur de Matignon
Épisode 2 :

"je t'interdis de le mettre sur écoute...!

25 min
À retrouver dans l'émission

Partage de minuit |Alternant humour et noirceur, « 57, rue de Varenne » poursuit sa chronique politique effrénée : le quotidien infernal d’un locataire de Matignon.

Le salon jaune à l'intérieur de Matignon
Le salon jaune à l'intérieur de Matignon Crédits : Aurélie Audureau - Maxppp

Réalisation: Cédric Aussir

Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière

Saison 2

Dans la première saison de la série « 57, rue de Varenne » (où est sis l’Hôtel de Matignon), Pierre-Yves Gerland, Premier ministre exsangue après 18 mois de mandat, devait faire face à une double crise : la disparition inquiétante de son ministre de la santé, Jean-Philippe Belansky, durant un voyage en Afrique et un scandale concomitant autour du logement de fonction du ministre des Finances.

Dans cette nouvelle saison, on retrouve notre héros quelques mois plus tard en proie à de nouvelles difficultés. Après une série de défaites lors d’élections législatives partielles, le Premier ministre voit sa majorité vaciller au profit de son principal rival, Pablo Mercadal, le ministre de l’Intérieur. Afin de contrer les ambitions de ce dernier, Pierre-Yves Gerland va chercher à reprendre la main en annonçant un vaste plan d’économies budgétaires tout en laissant fuiter une rumeur de remaniement.

Mais la pugnacité de son ministre de l’Intérieur et des révélations sur les conditions crapuleuses de la mort de Jean-Philippe Belansky pourraient bien mettre à mal les plans du Premier ministre…

Alternant humour et noirceur, « 57, rue de Varenne » poursuit sa chronique politique effrénée : le quotidien infernal d’un locataire de Matignon.

L’auteur :

Dès la fin de sa formation d'ingénieur, François Pérache intègre le secteur politique : une année sabbatique pour travailler auprès du principal lobby - présidé par Valéry Giscard d’Estaing - représentant les collectivités locales auprès des institutions européennes, avant d'effectuer ses obligations militaires au sein des services du Premier ministre. Il y travaille pendant 4 ans comme analyste médias au Service d’Information du Gouvernement où il rédige des synthèses de presse pour le cabinet du Premier ministre (Jospin, Raffarin et Villepin), puis il intègre le département multimédia et devient coordinateur du marketing de l’ensemble des sites internet gouvernementaux.

Après un intermède d’un an en agence de communication online, il travaille 18 mois à l’Elysée, pendant la fin du second mandat du Président Chirac, où il met en place le dispositif d’analyse de l’opinion sur le web.

En 2007, après des années de pratique amateur, François décide de se consacrer entièrement au métier d'acteur. Il entreprend une nouvelle formation de 3 ans à l'Ecole Claude Mathieu et s'est notamment produit depuis dans de très nombreux projets de théâtre (Novarina, Horvath, Brecht, Labiche, Erdman, Collodi, Hugo...) et à la télévision pour France 2, France 3, France 5, Canal ou Arte ("Engrenages", "Un Village français", "Tunnel", "Les Hommes de l'Ombre"...). Il a également participé à l'enregistrement d'une trentaine de fictions radiophoniques pour France Inter et France Culture.

« 57, rue de Varenne » est sa première fiction en tant qu’auteur. Réalisée par Cédric Aussir , elle a reçu le prix Europa 2014 de la meilleure fiction radio européenne. La saison 3 est actuellement en cours d’écriture et la série fait l’objet de projets d’adaptations en roman et à la télévision.

François Pérache a reçu en 2015 le prix SACD « Nouveau Talent Radio ».

Avec

Criss Niangouna  (Le Griot, narrateur)

Hervé Pierre (Pierre-Yves Gerland, Premier ministre )

Gilles David ( Christian Perron-Chevalier : Directeur de Cabinet du 1er ministre)

Emeline Bayart ( Laurence Vignon, conseillère presse du 1er ministre)

Yannick Choirat ( Hakim Benaïd, conseiller communication du 1er ministre)

Anne Cantineau(Armelle, secrétaire du 1er ministre)

Vincent Nemeth ( Michel, officier de sécurité du 1er ministre)

Aline Le Berre (Valérie conseillère du 1er ministre)

Gilles Privat ( Dominique Pelletier, député de la majorité)

Adrien Michaux, Olivier Chauvel ( 2 policiers)

Adina Cartianu ( Une jeune prostituée roumaine )

Loïc Corbery  (Dimitri)**

Florence Viala ( Martina)

Irène Jacob (Virginie Pinchard, ministre de la Culture)

Luce Mouchel (Isabelle Gerland, épouse de Pierre-Yves Gerland)

Pierre Carbonnier ( Journaliste du « Petit journal » )

Grégoire Oestermann (Le Secrétaire général de l’Elysée)

Jean-Christophe Frèche, Thomas Gourdy, Bruno Degrines, Lucas Henaff ( officiers de sécurité)

Sophie Bissantz et Cédric Aussir
Sophie Bissantz et Cédric Aussir Crédits : C. Aussir - Radio France

Bruitage : Elodie Fiat et Sophie Bissantz

Prise de son, montage et mixage Stéphane Desmons et Emilie Couet

Assistante à la réalisation Yaël Mandelbaum

Chaleureux remerciements à la SACD, Société des auteurs et compositeurs dramatiques pour leur accueil amical

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......