LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
57, rue de Varenne
Épisode 1 :

Article 68

24 min
À retrouver dans l'émission

Embarquons, une dernière fois, amis fidèles, sur la périssoire gouvernementale, sur la galère de Matignon.

57, rue de Varenne Saison 5
57, rue de Varenne Saison 5 Crédits : ©Séverin Millet - Radio France

Ah mes amis, je ne vais pas vous raconter d’histoire : c’est le cœur serré que je m’adresse à vous pour la dernière fois. Quatre saisons ont passé et le cycle s’achève. Mais foin de la nostalgie et de la prétérition ! Je vais, comme à chaque fois, vous raconter une histoire : celle du Premier ministre de la France. Quatre saisons ont passé et le manège de la rue de Varenne nous ramène là où tout a commencé : en Afrique ! Embarquons, une dernière fois, amis fidèles, sur la périssoire gouvernementale, sur la galère de Matignon ! Ou, devrais-je dire, sur la « pirogue » de Matignon… Oui mes amis, ici, tout est possible : le successeur de Tiphaine Quervélec, notre nouveau héros, est né en Terre d’Ebène ! Il n’a, pour l’heure, qu’un nom : Camille Fournier. Vous connaîtrez bien assez tôt son caractère impavide et son visage. Un visage aux yeux noirs, aux dents éburnéennes et à la complexion pigmentaire si profonde qu’il pourrait être mon frère. Et, pourquoi pas, le vôtre ! Courage à toi, Camille, car il te revient d’achever le cycle ! Je devine tes craintes : « Et si le dernier Premier ministre mourait dans l’exercice de ses fonctions ? ». Après tout, la mort d’un héros n’est qu’un peu de sang sur le chemin...
Je vais vous révéler un secret, mes amis : ce n’est pas Camille Fournier le véritable héros de cette histoire, ni aucun de ses prédécesseurs depuis le début de notre histoire. Non ! Notre personnage principal est un hôtel particulier du 18ème siècle, retranché au coeur de la capitale du Royaume de France : notre héros, c’est l’hôtel de Matignon lui-même, dont Camille Fournier ne sera que l’ultime locataire. Ne crains pas pour ta vie, Camille, ô mon frère : pour mettre un point final à notre histoire, c’est le décor qui doit disparaître ! Oui, ça fait beaucoup de questions : où en étions-nous, mes amis ? Tiphaine Quervélec, broyée à son tour par la machine de Matignon, a dû jeter l’éponge et le Président Pierre-Yves Gerland s’apprête à nommer en urgence un nouveau chef du Gouvernement. Pablo Mercadal, ex-Premier ministre, se serait bien vu rempiler à cette occasion mais le Président Gerland lui a préféré un technicien inconnu : le jeune et brillant Camille Fournier. Ce que le dialogue ne vous dira pas - mais que tous les protagonistes ont en tête -, c’est que Pablo Mercadal, est redevenu député et chef de la majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale. Il possède, à ce titre, une très forte capacité de nuisance qui pourrait bien jouer un rôle crucial dans la suite de nos aventures.
Est-ce pour cela que le Président ménage tant Pablo Mercadal ?
L’ex-Premier ministre acceptera-t-il un rôle secondaire dans notre histoire ?
Et d’où leur vient, à tous, cette addiction du pouvoir ?
Pourquoi désirons-nous tant ce qui nous détruit ?
 

Une série de François Pérache et Cédric Aussir

Cliquez ici pour écouter tous les épisodes de la série, retrouver toutes les saisons de 57, rue de Varenne; ainsi que toutes les informations et le générique.

L'équipe
Coordination
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......