LE DIRECT

Ceci est mon journal 1/15

24 min
À retrouver dans l'émission

Réalisation : Etienne Vallès

Adaptation de Florence Le Corre

Rediffusion de mai 2010

« Ceci est mon journal » est une lecture croisée du Journal d'Hélène Berr et d'Une vie bouleversée d'Etty Hillesum. Ces deux jeunes femmes ne se sont pas rencontrées dans la vie. L'une Parisienne, l'autre Hollandaise, elles vécurent pourtant la même période tragique de l'Histoire (la seconde Guerre Mondiale) et s'armèrent de l'écriture pour tenter de comprendre l'incompréhensible et pour en témoigner.

Toutes deux sont brillantes, possèdent des personnalités exceptionnelles, fortes et singulières, un regard aigu et elles développent chacune, au présent, une analyse incroyablement profonde et parfaitement lucide sur leur époque, sur le totalitarisme et sur l’univers concentrationnaire naissant. Ce qui ne les empêche pas de répéter par ailleurs que « la vie est belle », pour l’une (Etty Hillesum), que « la vie est extraordinaire », pour l’autre (Hélène Berr)...

Par leurs écrits nous vivons avec elles, jour après jour, année après année, la mise en place de l'effroyable engrenage qui les tuera, elles et leurs familles. Elles sont juives. Hélène Berr meurt en avril 1945 à Bergen-Belsen, en Allemagne, cinq jours avant la libération du camp par l’armée britannique. Etty Hillesum meurt à Auschwitz, en Pologne, le 30 novembre 1943, moins de trois mois après sa déportation.

Ainsi, « Ceci est mon journal » est une chambre d'échos, un fil à deux voix qui se noue et se dénoue entre ces deux écrivains disparus trop tôt. C'est une manière de leur « rendre voix » et justice, de faire rayonner leur présence, leur formidable empathie, leur humanisme et leur humanité infinis. C'est également un hommage, à travers elles, à tous les déportés.

Hélène Berr est née le 27 mars 1921 à Paris. Quand elle commence la rédaction de son journal en 1942 c'est une jeune femme de 21 ans, agrégative d'anglais, amoureuse de sa ville, de sa culture et de la vie. Elle fréquente la Sorbonne, l’Institut d’Anglais, joue du violon, a une passion pour Keats, se promène dans son Paris adoré, rencontre un « garçon aux yeux gris », Jean Morawiecki, qui change sa vie.

Etty Hillesum est de 7 ans son ainée, elle est née aux Pays-Bas en 1914. En 1941, quand elle commence son journal, elle est diplômée de droit, étudie le Russe, est éprise de poésie (en particulier Rilke), fait du vélo dans Amsterdam, cultive de nombreuses amitiés, se montre curieuse de tout, vit intensément ses passions. Elle rencontre alors Julius Speer, psychothérapeute, personnage étrange et attachant, qui la conduit progressivement à découvrir l'Amour universel, puis Dieu et la Foi.

Episode 1 « Les commencements… » Texte dit par Florence Le Corre et Sophie Lemp

Et la voix de : Anne Priol, la concierge de Paul Valéry

Prise de son et mixage : Philippe Bredin

Assistance technique et montage : Adrien Roch

Assistante à la réalisation : Anne-Laure Chanel

Le Journal d'Hélène Berr est publié aux Éditions Tallandier.

Une vie bouleversée , d'Etty Hillesum, aux éditions du Seuil.

Au printemps 1942 pour l’une et au printemps 1941pour l’autre, deux jeunes femmes juives d’un peu plus de 20 ans commencent la rédaction de leur journal intime. L’une en Hollande, l’autre en France. S’ouvrent deux grands textes, deux confessions, deux philosophies, deux récits des heures les plus noires de l’histoire de l’Europe.

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......