LE DIRECT
Matériel d'écriture des Brontë
Épisode 4 :

Acton, Currer, Ellis : les trois frères Bell

25 min
À retrouver dans l'émission

C’est sous pseudonymes masculins que les trois sœurs Brontë commencent à publier leurs romans. Tout le monde, jusqu’à leur frère et leur père, ignore leurs activités littéraires.

Matériel d'écriture des Brontë
Matériel d'écriture des Brontë Crédits : Hans Wild - Getty

Lettres choisies par Julie Aminthe
Réalisation en direct du studio 118 de Juliette Heymann
Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière

Il y a quelques deux cents ans (entre 1816 et 1820) naissaient les enfants Brontë. Leur mère mourut prématurément en 1821 ainsi que deux petites filles. Le révérend Brontë éleva seul les quatre enfants qui lui restaient sans jamais trouver à se remarier. Et c’est dans le presbytère d’Haworth que les âmes romanesques et solitaires de Charlotte, Branwell, Emily et Anne s’échauffèrent. Le quartet, encouragé par leur père, laisse gambader leurs esprits et se construise un univers commun fait de royaumes imaginaires et de jeux de rôle pleins de magie et de surnaturel. Et ils écrivent, dans des cahiers, sur des feuilles volantes, au dos des dessins, ils écrivent. Mais le temps passe, et il faut grandir, penser à gagner sa vie et à prendre place dans le monde en renonçant, en apparence, à l’écriture. C’est de cette vie, que témoigne la correspondance de la famille Brontë. Ces lettres, encore jamais traduites en France, nous renseignent sur cette famille hors norme : Charlotte y est tour à tour véhémente et mélancolique, mais toujours d’une grande humilité ; son frère, Branwell, laisse transparaître la déchéance d’un esprit prometteur, quant à Emily, elle fait montre d’une austérité caractéristique ; Anne enfin, écrit de véritables professions de foi. Si les trois sœurs Brontë sont passées à la postérité par leurs romans, que ce soit Jane Eyre pour Charlotte, Les Hauts de Hurlevent pour Emily ou Agnès Grey pour Anne (pour ne citer que les plus connus), nul doute que leur correspondance laisse une trace inestimable sur leur courte vie.
Avec :

Mélissa Barbaud    ( Charlotte)
Benjamin Jungers    ( Branwell)
Aurélie Nuzillard    (Anne)
Laurent Lederer     (Le narrateur)
Et la voix de Pauline Moulène

Musique composée et interprétée : Floriane Bonanni
Prise de son : Claire Levasseur, Emilie Couët
Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère

Les Lettres choisies de la famille Brontë (1821-1855) sont publiées aux éditions Quai Voltaire /La Table Ronde dans une traduction de Constance Lacroix

Charlotte Bronte
Charlotte Bronte Crédits : Stock Montage - Getty

Et voici le 5ème épisode, que vous pouvez écouter ici, vous le retrouvez également en Podcast

Écouter
24 min
5ème épisode "Madame Charlotte Bell Nicholls"

Résumé
Branwell, Emily puis Anne ont été emportés par la tuberculose à quelques mois d’intervalle. Charlotte et son père s’isolent dans un terrible chagrin dont seuls le travail et un certain Arthur Bell Nicholls viendront à bout.
Avec :

Mélissa Barbaud    (Charlotte)
Jean-Claude Frissung   ( Le Révérend Brontë)
Thibault Lacour    ( Le Révérend Arthur Bell Nicholls)
Laurent Lederer   ( Le narrateur)

Et la voix de Pauline Moulène

Musique composée et interprétée : Floriane Bonanni Prise de son : Claire Levasseur, Emilie Couët Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère

Les Lettres choisies de la famille Brontë (1821-1855) sont publiées aux éditions Quai Voltaire /La Table Ronde dans une traduction de Constance Lacroix

L'équipe
Coordination
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......