LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
 Jon Kalman Stefansson, écrivain islandais, Milan, Italie, février 1975
Épisode 4 :

L’enfer, c’est ne pas savoir si l’on est vivant ou mort

24 min
À retrouver dans l'émission

Le gamin ne s’est pas endormi au creux de ce trou dans la neige. Ce furent sa conscience et ses scrupules qui maintinrent le sommeil et la mort à distance.

Paysage d'hiver, péninsule de Snaefellsnes, en Islande
Paysage d'hiver, péninsule de Snaefellsnes, en Islande Crédits : Jouan Rius - Getty

« L’enfer, c’est d’être mort et de prendre conscience que vous n’avez pas accordé assez d’attention à la vie à l’époque où vous en aviez la possibilité. L’homme est d’ailleurs une drôle de mécanique, qu’il soit vivant ou mort. Quand il est confronté à de grands drames, que sa vie est taillée en pièces, il convoque automatiquement sa mémoire et s’enfonce dans ses souvenirs comme un petit animal qui va se réfugier dans sa tanière. Ainsi en va-t-il de nous. Vous observer nous console légèrement, c’est pourtant une distraction qui prend un goût amer quand vous faites mauvais usage de votre vie, que vous commettez un acte qui ne manquera pas de vous torturer pour l’éternité, mais c’est dans nos propres souvenirs que nous nous plongeons, c’est là que se trouve le fil qui nous relie à l’existence. Des souvenirs de ces jours où nous étions on ne peut plus vivants, ces jours où il neigeait, où il pleuvait sur nos vies, ces moments brûlants de soleil, sombres de nuit. »
Adaptation : Gabriel Dufay
Traduction : Éric Boury
Réalisation : Laurence Courtois
Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière

Avec Grégoire Monsaingeon (Narration), Tom Boyaval (Le Gamin), Blanche Cluzet (Helga), Clara Noël (Ragnheiður)

Et Laurent Mothe, Frédéric Rose, Emmanuel Lemire, Diana Sakalauskaité, Pauline Lorillard, Charles-Antoine Sanchez, Vincent Launay, Adina Cartianu, Lisa Perrio, François Tavarès Musique originale : Quentin Sirjacq
Interprétation : le Quatuor Daphnis et Quentin Sirjacq
Eva Zavaro : violon
Yaoré Talibart : violon
Violaine Despeyroux : alto
Alexis Derouin : violoncelle
Bruitage : Sophie Bissantz
Prise de son, montage et mixage : Claude Niort, Etienne Colin
Assistante à la réalisation : Claire Chaineaux

Entre ciel et terre est publié aux éditions Gallimard

A suivre

Islande, 1864-1940 Poèmes de Einar Benediktsson,
Réalisation Laurence Courtois
Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière
Les poèmes d'Einar Benediktsson, dans la traduction de Patrick Guelpa, étaient lus par Dominique Reymond.
Equipe de réalisation Pablo Valero, Pierre Henry.

Écouter
4 min
Einar Benediktsson, Islande, 1864-1940, Poèmes

Bibliographie

L'équipe
Coordination
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......