LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
 Jon Kalman Stefansson, écrivain islandais, Milan, Italie, février 1975
Épisode 5 :

Le gamin

25 min
À retrouver dans l'émission

.En Islande, entre ciel et terre, il n’y a pas si longtemps, le gamin a perdu son meilleur ami Bardur, pêcheur à la morue mort de froid en mer, à cause de la poésie, à cause du Paradis perdu de John Milton.

Porte et fenêtre gelées en Islande
Porte et fenêtre gelées en Islande Crédits : David Clapp - Getty

« Le récit a duré plus de temps qu’il ne l’avait prévu. Le gamin s’est oublié en lui-même. Égaré. Il a déserté l’existence, happé par cette histoire où il a touché du doigt son ami défunt, le ramenant brièvement à la vie. Peut-être le but de ce récit était-il de ressusciter Bárður, d’entrer par effraction dans le monde des morts avec les mots pour armes. Les mots ont parfois le pouvoir des trolls et ils sont capables d’abattre des dieux, ils peuvent sauver des vies et les anéantir. Les mots sont des flèches, des balles de fusil, des oiseaux légendaires lancés à la poursuite des héros, les mots sont des poissons immémoriaux qui découvrent un secret terrifiant au fond de l’abîme, ils sont un filet assez ample pour attraper le monde et embrasser les cieux, mais parfois, ils ne sont rien, des guenilles usées, transpercées par le froid, des forteresses caduques que la mort et le malheur piétinent sans effort. Les mots sont cependant tout ce que le gamin possède. Les mots sont ses compagnons les plus dévoués et ses amis les plus fidèles, ils se révèlent pourtant inutiles au moment où il en aurait le plus besoin – il ne parvient pas à ressusciter Bárður, cela, Bárður le savait depuis le début. »
Adaptation : Gabriel Dufay
Traduction : Éric Boury
Réalisation : Laurence Courtois
Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière

Avec Grégoire Monsaingeon (Narration), Tom Boyaval (Le Gamin), Pierre Rochefort (Bárður), François Chattot (Kolbeinn), Blanche Cluzet (Helga), Myriam Ajar (Geirþrúður)
Musique originale : Quentin Sirjacq
Interprétation : le Quatuor Daphnis et Quentin Sirjacq
Eva Zavaro : violon
Yaoré Talibart : violon
Violaine Despeyroux : alto
Alexis Derouin : violoncelle
Bruitage : Sophie Bissantz
Prise de son, montage et mixage : Claude Niort, Etienne Colin
Assistante à la réalisation : Claire Chaineaux

Entre ciel et terre est publié aux éditions Gallimard

A suivre

Islande, 1864-1940 Poèmes de Einar Benediktsson,
Réalisation Laurence Courtois
Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière
Les poèmes d'Einar Benediktsson, dans la traduction de Patrick Guelpa, étaient lus par Dominique Reymond.
Equipe de réalisation Pablo Valero, Pierre Henry.

Écouter
3 min
Einar Benediktsson, Islande, 1864-1940, Poèmes

Bibliographie

L'équipe
Coordination
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......