LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Il était un piano noir… d’après les Mémoires interrompus de Barbara 3/10

24 min
À retrouver dans l'émission

Rediffusion de l'émission du 10 juillet 2013

Adaptation : Sophie Lemp

Réalisation : Juliette Heymann

Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière

« Plus jamais je ne rentrerai en scène. Je ne chanterai jamais plus. Plus jamais ces heures passées dans la loge à souligner l’œil et à dessiner les lèvres avec toute cette scintillance de poudre et de lumière. Plus jamais revêtir le strass, le pailleté du velours noir. Plus jamais cette attente dans les coulisses, le cœur à se rompre. Plus jamais descendre vers vous, venir à vous pour enfin nous retrouver. Écrire, aujourd’hui, est un moyen de continuer le dialogue. »

L’immense auteur compositrice interprète Barbara, figure de la chanson française, meurt brutalement en 1997 à l’âge de 67 ans, laissant inachevée la rédaction de ses mémoires. Après avoir longtemps hésité, sa famille décide de les publier en novembre 1998, un an après sa mort. Les dix épisodes de ce feuilleton radiophonique reviennent sur ce que Barbara avait choisi d’écrire, elle qui se livrait si peu. L’enfance, le public, la solitude ou l’amour, elle raconte, accompagnée par celui qui a toujours été là, dans sa tête ou sur scène, son piano noir. Et bien sûr sur ses chansons, que l’on pourra entendre en saisissant de façon intime comment elles s’enracinent dans sa vie. Feuilleton biographique, feuilleton musical, Il était un piano noir propose de rencontrer Barbara par elle-même pas un mot dans ces dix épisodes qui ne soit d’elle.

Episode 3 : Chanteuse de minuit
Avec: Sophie Daull et Claude Aufaure

Prise de son, montage, mixage : Claude Niort , Martin Delafosse

Assistante à la réalisation : Cécile Laffon

Chansons que vous avez entendues dans cet épisode :

Les Amis de Monsieur (de Fragson) Souvenance (d’André Schlesser) Nantes de Barbara Et des extraits de La femme d’Hector (de Brassens), Les Flammandes et Je ne sais pas (de Brel), Dans la rue Quincampoix (de Latour)

Il était un piano noir : mémoires interrompus de Barbara est publié aux éditions Fayard.

L'équipe
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......