LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Barbara, en 1950
Épisode 2 :

La folie de chanter

23 min
À retrouver dans l'émission

Est-ce que l’on décide un jour de chanter, ou n’est-ce pas plutôt une longue et très belle maladie que l’on porte en soi sans parvenir jamais à en guérir tout à fait ?

Barbara sur une scène parisienne en 1965, posant devant un piano miniature
Barbara sur une scène parisienne en 1965, posant devant un piano miniature Crédits : UPI-AFP ARCHIVES / AFP - AFP

Est-ce que l’on décide un jour de chanter, ou n’est-ce pas plutôt une longue et très belle maladie que l’on porte en soi sans parvenir jamais à en guérir tout à fait ? On ne peut pas décider de faire les choses… Moi je ne décide rien…C’est Mme Dusséqué qui m’emmène pour la première fois à l’Opéra, à l’Opéra Comique et aux concerts. Ça m’emplit les oreilles et les yeux de sons et de visions magnifiques. Mais une petite lampe rouge clignote dans ma tête, m’avertissant que je ne suis pas là sur ma bonne route. Je veux chanter les mots et la musique de mes contemporains. Je veux dire, murmurer, raconter, dialoguer, colérer, dénoncer, "violencer", "humourer", parler d’amour enfin !

Adaptation : Sophie Lemp
Réalisation : Juliette Heymann
Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière

Avec Sophie Daull et Claude Aufaure

Prise de son, montage, mixage : Claude Niort, Martin Delafosse Assistante à la réalisation : Cécile Laffon

Chansons que vous avez entendues dans cet épisode : Hop-là, J’ai troqué, Chapeau bas de Barbara et A l’enseigne de la fille sans cœur de Gillès et Vilard   Il était un piano noir : mémoires interrompus de Barbara est publié aux éditions Fayard

Et pour compléter cette fiction ce soir , Barbara au micro d’Emile Noël dans l’émission Profils du 31 août 1970 (Archive Ina)

Écouter
4 min
Barbara au micro d’Emile Noël dans l’émission PROFILS du 31 août 1970 (Archive Ina)
L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......