LE DIRECT
Portrait de Charlotte Brontë
Épisode 4 :

Mr Rochester

24 min
À retrouver dans l'émission

J'avais bien, en effet, devant les yeux un animal semblable à un lion, avec une longue crinière et une tête énorme. Il passa pourtant assez tranquillement devant moi, sans me regarder, avec des yeux étranges. Le cheval suivait ; il était grand et portait un cavalier.

 Jane Eyre de Charlotte Bronte. Illustré par Monro Scott Orr. Roman publié pour la première fois le 16 octobre 1847.
Jane Eyre de Charlotte Bronte. Illustré par Monro Scott Orr. Roman publié pour la première fois le 16 octobre 1847. Crédits : Culture Club - Getty

Un bruit soudain vint bientôt mettre fin à ces murmures, si clairs bien qu’éloignés ; un piétinement, un son métallique effaça le doux bruissement des eaux, de même que dans un tableau la masse solide d’un rocher ou le rude tronc d’un gros chêne profondément enraciné au premier plan empêche d’apercevoir au loin les collines azurées, le lumineux horizon et les nuages qui mélangent leurs couleurs. Le bruit était causé par l’arrivée d’un cheval le long de la chaussée. Les sinuosités du sentier me le cachaient encore, mais je l’entendais approcher. J’allais quitter ma place ; mais, comme le chemin était très étroit, je restai pour le laisser passer. Lorsque je vis le cheval approcher au milieu de l’obscurité, je me rappelai une certaine histoire de Bessie, où figurait un esprit du nord de l’Angleterre appelé Gytrash. Cet esprit, qui apparaissait sous la forme d’un cheval, d’un mulet ou d’un gros chien, hantait les routes solitaires et s’avançait quelquefois vers les voyageurs attardés. Le cheval était près, mais on ne le voyait pas encore, lorsque, outre le piétinement, j’entendis du bruit sortir de la haie, et je vis se glisser le long des noisetiers un gros chien qui, grâce à son pelage noir et blanc, ne pouvait être confondu avec les arbres. C’était justement une des formes que prenait le Gytrash de Bessie ; j’avais bien, en effet, devant les yeux un animal semblable à un lion, avec une longue crinière et une tête énorme. Il passa pourtant assez tranquillement devant moi, sans me regarder, avec des yeux étranges. Le cheval suivait ; il était grand et portait un cavalier. »

Adaptation : Pauline Thimonnier
Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière
Réalisation : Juliette Heymann

Avec : Julie-Marie Parmentier ( Jane), Eric Herson-Macarel  ( Mr Rochester), Bernadette Le Saché  ( Mrs Fairfax), Sophie Froissard (Adèle), Jean-Claude Bonnifait ( John), Sarah Capony  ( Léa), Sandy Boizard  ( Grace Poole)
Et les voix de : Sophie Daull et Manon Jusforgues

Bruitages : Patrick Martinache,  assisté de Elodie Fiat Musique originale
Compositeur : Denis Chouillet Quator Cactus :
Violons : Théo Ceccaldi et Anne Le Pape Alto : Séverine Morfin Violoncelle : Sabine Balasse

Equipe de réalisation : Claude Niort, Manon Houssin, Vivien Demeyère

Bibliographie

Jane Eyre

Jane EyreCharlotte BrontëGallimard jeunesse, 2016

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......