LE DIRECT
Marguerite Duras, jeune
Épisode 3 :

Les nuits de Cholen

28 min
À retrouver dans l'émission

Parfois je ne rentre pas à la pension, je dors près de lui. Je ne veux pas dormir dans ses bras, dans sa chaleur, mais je dors dans la même chambre, dans le même lit.

Marguerite Duras enfant avec ses 2 frères et sa mère en Indochine
Marguerite Duras enfant avec ses 2 frères et sa mère en Indochine Crédits : ©Collection Jean Mascolo

Quelquefois je manque le lycée. Nous allons manger dans la ville la nuit. Il me douche, il me lave, il me rince, il adore, il me farde et il m’habille, il m’adore. Je suis la préférée de sa vie. Il vit dans l’épouvante que je rencontre un autre homme. Moi je n’ai peur de rien de pareil jamais. Il éprouve une autre peur aussi, non parce que je suis blanche mais parce que je suis si jeune, si jeune qu’il pourrait aller en prison si on découvrait notre histoire. Il me dit de continuer à mentir à ma mère et surtout à mon frère aîné, de ne rien dire à personne. Je continue à mentir. Je ris de sa peur.

Morceaux choisis par Jean-Marc Turine
Réalisation: Cédric Aussir
Conseillère littéraire: Emmanuelle Chevrière
Avec : Ludmila  Mikaël
Prise de son, montage et mixage : Eric Boisset, Eric Villenfin
Assistante à la réalisation: Sophie Pierre 

L'Amant de Marguerite Duras est publié aux éditions de Minuit

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......