LE DIRECT
Joann Sfar en 2006
Épisode 1 :

La Bar Mitzvah

24 min
À retrouver dans l'émission

Le chat du rabbin n’est pas un chat comme les autres. Non seulement il est doué d’un esprit critique décapant dans cette Algérie du début du XXe siècle, mais en plus la faculté de parole lui vient après qu’il a soudain dévoré le perroquet de son maître.

Illustration de Joann Sfar
Illustration de Joann Sfar Crédits : ©Joann Sfar – Dargaud 2020

Chez les Juifs, on n’aime pas trop les chiens. Un chien, ça mord, ça vous court après, ça aboie. Et ça fait tellement longtemps que les Juifs se font mordre, courir après ou aboyer dessus que, finalement, ils préfèrent les chats. Je suis le chat du rabbin. Quand il lit, je prends garde à ne pas le déranger. Le rabbin non plus ne me dérange pas quand je fais des choses. Il dit qu’il faut respecter mon libre-arbitre. Ma maîtresse, elle s’appelle Zlabya. C’est la fille du rabbin, et son nom évoque une pâtisserie au miel. Elle adore s’occuper de moi.  Avant, quand je ne savais pas parlé, je l’écoutais pendant des heures. Je lui lançais des regards profonds pour qu’elle sache que je la comprenais. Parfois aussi, je fermais les yeux pour lui montrer à quel point je me sentais bien avec elle… Mais depuis que j’ai la parole, tout ça a bien changé…                
Le chat du Rabbin

Adaptation : Katell Guillou Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière Réalisation : Cédric Aussir

Avec : Rufus (le Rabbin), Jonathan Cohen (le chat), Suliane Brahim (Zlabya), Philippe Laudenbach (le Rabbin du rabbin),
Et les voix de : François Pérache, Félicien Juttner, Mélissa Barbaud, Morgane Hainaux.

Bruitage : Patrick Martinache. Prise de son, montage, mixage : Claire Levasseur, Emilie Couët. Assistante à la Réalisation : Marie Plaçais

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......