LE DIRECT
Les Rois Maudits
Épisode 14 :

Les secrets de Guccio – Le rendez-vous de Pont-Sainte-Maxence

28 min
À retrouver dans l'émission

"La main de Dieu" |Guccio est parti à Neauphle afin de mettre à l’abri le document compromettant. C’est pour lui l’occasion de revoir Marie de Cressay à qui il confie son secret. Leur amour a grandi.

La bataille de Crécy
La bataille de Crécy Crédits : wikipedia

"Ils se tenaient l’un devant l'autre, également émus, également embarrassés de leurs paroles et de leurs gestes.
Marie, reprit Guccio, je ne suis point venu ici pour le comptoir, ni pour aucune créance. Mais à vous je ne veux ni ne puis rien cacher. Ce serait offenser l'amour qui nous lie. Le secret que je vais vous confier engage la vie de beaucoup, et la mienne propre ... Mon oncle et des amis puissants m'ont chargé de dissimuler en lieu sûr des pièces écrites qui importent au royaume et à leur propre salut ... A cette heure, des archers sont sûrement à ma recherche. » Cédant à son penchant, il recommençait à gonfler un peu son personnage.
J'avais vingt places où chercher un refuge, mais c'est vers vous, Marie, que je suis venu. Ma vie dépend de votre silence."

Extrait de Les Rois maudits- premier livre Le Roi de fer- de Maurice Druon
En direct de la maison de la radio

Réalisation Christophe Hocké
Conseillère littéraire Caroline Ouazana
Lecture par Sharif Andoura
Musique : Nicolas Worms
Prise de son, montage, mixage: Claire Levasseur, Pierre Henry
Assistante à la réalisation: Justine Dibling

Edition originale : Plon
Paru également au livre de Poche et aux éditions Omnibus.
Nouvelle édition chez Plon en 2019 

Remerciements à Alexandre Bert

Né en 1918 et mort en 2009 à Paris, Maurice Druon est un écrivain et homme politique français. Engagé dans la Résistance, il rejoint Londres en 1943 et écrit avec son oncle Joseph Kessel les paroles du Chant des Partisans sur une musique composée par Anna Marly initialement pour une chanson russe. Après la guerre, il devient un homme de lettres à succès, avec l’obtention du prix Goncourt pour Les grandes familles, et surtout la saga des Rois maudits. En 1966, il reçoit le Prix de Monaco pour l’ensemble de son œuvre de romancier, d’essayiste et de dramaturge. La même année, il est élu à l’Académie française et en devient le secrétaire perpétuel de 1985 à 1999. Il a écrit aussi un conte pour la jeunesse, Tistou les pouces verts. Gaulliste engagé, il a été ministre des Affaires culturelles en 1973-1974. 

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......