LE DIRECT

Pages arrachées à André Suarès 4/5

24 min
À retrouver dans l'émission

André Suarès est un des derniers représentants de ces hommes de lettres ou de haute culture français qui ont essayé de rendre sous forme de « récits de voyage » leur fascination pour l’Italie. Après Montaigne, de Brosses, Dumas père, Maupassant ou Stendhal, il fait part de ses découvertes d’une manière singulière, très personnelle, abrupte parfois, dès le début de sa carrière d’écrivain. Poète, essayiste, critique d’art, André Suarès est né à Marseille en 1868 et effectue son premier voyage en Italie à l’âge de 27 ans, en 1895. Par la suite, il séjournera en Italie à plusieurs reprises, parfois longuement, jusqu’en 1909. Il décrit de manière très directe des paysages, des villes, des populations, des personnages de rencontre, des architectures, se plonge dans l’histoire des lieux, ressuscite des figures disparues et, bien sûr, présente, critique, fait revivre les nombreuses œuvres d’art qu’il découvre ou qu’il croise au long de ses périples.

Episode 4 Eclectique, Suarès parcourt la peinture, la sculpture, l’art de la fresque, la musique, les arts décoratifs, la lutherie, la gastronomie même, etc. Un premier recueil de ses textes paraît en 1910, rédigé d’après des notes prises « sur le motif », parfois peu retouchées. C’est « vers Venise », qui constituera ensuite la première partie du « Voyage du Condottière », livre paru à la fin de sa vie et qui rassemble l’ensemble de ses textes sur l’Italie, mis en forme dans les années 30 autour de la création du personnage de fiction du « Condottière », sorte de double de l’auteur. Les textes du début, plus bruts, plus directs, plus immédiatement « sentis », souvent plus rugueux ou plus iconoclastes, très personnels parfois, laissent place, à partir des années 20, à des descriptions plus académiques, plus écrites et souvent plus « consensuelles ». Il s’agit des chapitres « Fiorenza » et « Sienne », qui forment les deuxième et troisième parties du « Voyage », impressionnants d’ampleur, de maîtrise stylistique et de beauté formelle (dont nous donnons quelques extraits dans les 4ème et 5ème émissions), textes publiés séparément dans les années vingt.

L’ensemble du « Voyage… » est surprenant de réalisme, de « vérité », il montre une Italie immémoriale, en plein contraste avec la France d’alors et souligne également les contrastes internes à ce pays en émergence. Ainsi, les descriptions de Milan, ville moderne dès la fin du XIXème siècle, vue comme anticipatrice des révolutions techniques, sociales, urbaines de la seconde moitié du XXème siècle, qui débouchent sur des développements prospectifs d’une justesse et d’une finesse remarquables de la part de Suarès, ce dès avant 1910.

Les quelques extraits que nous avons choisis pour cette série de cinq émissions sont délibérément plus tournés vers le paysage, l’art sous de multiples formes, l’urbanisme ou l’histoire sociale que vers la modernité ou l’anticipation, afin de pleinement donner à entendre à la fois la spécificité Italienne de l’époque décrite par Suarès et la diversité ou l’originalité foncières de ce regard singulier.

« Fiorenza », (Florence) est le titre du deuxième livre consacré par André Suarès à l’Italie, paru initialement dans les années 1920 et deuxième partie du « Voyage du Condottière ». Dans cette émission, trois extraits. Une description de l’architecture Florentine avec une interprétation historique de la spécificité du style et de l’art de la ville. Un portrait d’un personnage historique parmi tant d’autres : Machiavel. Et dernier extrait : sur Giotto et son talent de dessinateur, digression critique remarquable, même si parfois un peu aride, à propos de Giotto à Santa Croce.

(« Ave Fiorenza » « Seigneurs et tyrans », « le secrétaire florentin » « Grandeurs », « Giotto à Santa Croce »).

Textes dits par Nicolas Raccah.

Equipe de réalisation : Clémence Gross, Marie Lepeintre, Elodie Royer

« Voyage du Condottière » d'André Suarès est publié aux éditions Granit

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......