LE DIRECT
Bruno Abraham-Kremer
Épisode 3 :

Episode Trois

25 min
À retrouver dans l'émission

Grand épistolier, Raymond Chandler passait ses longues heures d’insomnie à enregistrer des lettres sur son dictaphone qu’il donnait à taper le lendemain à ses secrétaires… ses premières confidentes.

Bruno Abraham-Kremer
Bruno Abraham-Kremer Crédits : B - Radio France

Extraits choisis par Bruno Abraham-Kremer et Anne Rotenberg

Réalisation en direct: Pascal Deux

Conseillère littéraire: Emmanuelle Chevrière

« Un jour en parcourant la côte du Pacifique en voiture, je me suis mis à lire des magazines bon marché, et une chose m’a frappé, ce genre de littérature ne manquait ni de force ni d’honnêteté, sous son aspect fruste. J’en ai conclu que c’était peut‑être le bon moment d’apprendre à écrire de la fiction tout en gagnant un peu d’argent en même temps. »

Lecture par Bruno Abraham-Kremer.

Avec la voix de Pauline Moulène

Bruitage : Patrick Martinache

Musique originale : Virgile Lefebvre (saxophone), Dominique Massa (Piano )

Prise de son, montage, mixage : Eric Boisset, Emmanuel Armaing

Assistante à la réalisation : Alice Kachaner

Créateur de Philip Marlowe immortalisé par Humphrey Bogart dans _Le Grand sommeil *(The big sleep ),* Raymond Chandler* est l’un des grands maîtres du roman noir. Véritable styliste du polar, il écrira et collaborera aussi à des scénarios pour Hollywood (_Le Dalhia Bleu* de Georges Marshall, Assurance sur la mort * de Billy Wilder, *l’inconnu du Nord-Express de Hitchcock…). Mais très vite désenchanté par l’univers du cinéma, il se consacrera définitivement à l’écriture du roman noir auquel il réussira à donner ses lettres de noblesse dans la littérature. Grand épistolier, Chandler passait ses longues heures d’insomnie à enregistrer des lettres sur son dictaphone qu’il donnait à taper le lendemain à ses secrétaires… ses premières confidentes. Dans sa correspondance, entre 1939 et 1959, il se livre avec une sincérité bouleversante et un humour dévastateur. Son métier d’écrivain, le cinéma, mais aussi sa solitude, la maladie de sa femme Cissy, l’alcool, l’amour, son héros fétiche Marlowe…autant de thèmes qui laissent apparaître l’homme fragile qui se dissimulait derrière Raymond Chandler.

Les deux volumes de la correspondance de Raymond Chandler sont parus dans une traduction de Michel Doury aux éditions Christian Bourgois puis aux éditions 10/18.

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......