LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pedro Páramo 1/10

24 min
À retrouver dans l'émission

Adaptation et réalisation: Laure Egoroff

D’après la traduction de Gabriel I aculli

Point de départ du roman

Sur une route désolée de l’état de Jalisco, au Mexique, un homme avance en direction d’un village nommé Comala. Il s’appelle Juan Preciado. Il accomplit une promesse faite à sa mère sur son lit de mort : partir à la recherche de son père, Pedro Páramo, qui autrefois les a abandonnés. Un bourriquier aux paroles énigmatiques accepte de le conduire jusqu’au village qui semble désert. Avant de disparaître, il révèle à Juan Preciado que Pedro Páramo, dont il peut voir se dessiner à l’horizon l’immense propriété, est mort depuis bien longtemps.

Juan pourrait rebrousser chemin, mais il pénètre pourtant dans ce village abandonné où une très vieille femme, apparemment l’unique habitante de Comala, semble l’attendre. Elle lui laisse entendre que le bourriquier qui lui a indiqué sa maison est mort depuis des années. A la suite de cette femme, d’autres âmes vagabondes viendront à la rencontre de Juan pour lui raconter l’histoire de son père, Pedro Páramo, le cacique du village qui régna en maître sur les terres et les âmes de Comala, et sema autant d’enfants que de morts derrière lui.

Quelques pistes…

A première vue, deux époques s’entrecroisent : le présent de la quête de Juan Preciado et le passé qui surgit pour nous laisser entrevoir la vie et les agissements de son père, Pedro Páramo. Mais la construction de l’œuvre se révèle bien plus complexe, et nécessite, selon les dires de l’auteur la « coopération » du lecteur. Le récit n’avance pas de manière linéaire, les différentes temporalités ne s’entrecroisent pas seulement, elles communiquent, se répondent, les morts et les vivants dialoguent.

Plusieurs thèmes sont à l’œuvre dans le roman. Il y a, bien sûr, la peinture d’une certaine réalité mexicaine : la pauvreté des villages reculés, la piété de leurs habitants, la tyrannie des propriétaires terriens (la seconde partie du roman a pour toile de fond la Révolution mexicaine). On peut y lire également la quête de l’identité, celle qui pousse Juan à partir à la recherche de son père. Mais Pedro Páramo recèle aussi un thème secret, celui de l’amour absolu et impossible - absolu car impossible ? - du personnage éponyme pour Susana San Juan. Elle est la clef de son univers et de toutes ses entreprises.

Du village de Comala sur lequel Pedro Páramo régnait en maître, il reste des voix emprisonnées entre les murs décrépis. Ce sont elles que Juan Preciado entend bourdonner à ses oreilles dans les ruelles enroulées comme les cercles concentriques de l’Enfer. En fin de compte, ce que nous donne à entendre Pedro Páramo , à travers sa construction polyphonique, ce sont ces voix, répétant à l’infini « pour les siècles des siècles » leur « llanto ». Les histoires singulières des nombreux personnages du roman, la quête sans fin à laquelle chacun d’eux est condamné, convergent en une longue plainte collective, la douleur et la faute ressassées que rien, pas même la mort, ne peut apaiser.

Le roman

Ecrit entre 1953 et 1954, publié pour la première fois au Mexique en 1955 aux éditions Fondo de Cultura Económica.

On a d'abord lu Pedro Páramo comme un roman "rural" et "paysan", voire comme un exemple de la meilleure littérature "indigéniste". Mais les innovations qu’il présentait au moment de sa publication sur le plan des thèmes, du style et de la construction narrative, ont valu au roman une place singulière dans les lettres mexicaines. Le renouveau de la fiction narrative dans le roman latino-américain des années 60 doit beaucoup à Pedro Páramo. Carlos Fuentes écrivait à son sujet : « L’œuvre de Juan Rulfo n’est pas seulement la plus haute expression à laquelle soit parvenu, jusqu’à maintenant, le roman mexicain : à travers Pedro Páramo, nous pouvons trouver le fil qui nous conduit au nouveau roman latino-américain. » Aujourd'hui, ce texte de 154 pages, l’unique roman de Juan Rulfo, est considéré, tout simplement, comme l'une des plus grandes œuvres du XXe siècle.

L’auteur

Juan Rulfo (1917-1986) est l'une des figures majeures de la littérature mexicaine contemporaine. Son œuvre est constituée de trois livres - le recueil de nouvelles Le Llano en flammes , le roman Pedro Páramo et Le coq d'or et autres textes pour le cinéma , tous publiés aux éditions Gallimard. Ils ont marqué un renouveau de la fiction narrative, annonçant la révolution du réalisme magique dans les lettres latino-américaines.

Remerciements à Juan-Pablo et Juan-Carlos Rulfo, à Gloria Saracho, à Victor Jimenez de la fondation Juan Rulfo, à Hugo Rodriguez, à Manuel Ulloa, et à Ianis Guerrero pour leur aide dans la préparation de ce feuilleton.


1er Episode

Jacques Bonnaffé : Le narrateur

Bernard Bouillon : Le bourriquier Abundio

Eric Charon : Juan Preciado

Henri-David Cohen : Pedro Paramo, enfant

Marie Daude : la grand-mère de Pedro

Nita Klein : Dona Eduviges

Denis Lavant : Pedro Paramo

Marie-Christine Letort : la mère de Pedro

Frankie Pain : la villageoise

Emmanuelle Riva : Dolores

Fanny Touron : Susanna enfant

Et les voix de : Myriam Ajar, Aline Alba, Sylvie Amato , Elsa Bouchain ,Christine Braconnier , Andréa Brusque, Anne Cart , Paola Cordova, Isabelle Fruchart , Thierry Gary

Anna-Amélie Heintz, Danielle Lopès , Sofia Lopès, Odille Lauria, Marie-Anne Mestre, Seghir Mohammedi , Giovanni Ortega, Cédric Revollon , Emiliano Suarez, Manuel Ulloa

Bruitages : Sophie Bissantz

Musique originale : Leon Milo

Violon : Sébastien Surel

Guitare : Arnaud Dumont

Viole de gambe : Philippe Foulon

Percussions : Florent Jodelet

Flûtes : François Daudin Clavaud

Equipe de réalisation : Philippe Carminati, Emilie Couët,

Assistante de réalisation : Cécile Laffon

« Pedro Páramo » de Juan Rulfo est publié aux éditions Gallimard

Intervenants
L'équipe
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......