LE DIRECT

Phèdre en Inde 1/5

24 min
À retrouver dans l'émission

Réalisation : François Christophe

Adaptation de Jean Torrent

rediffusion du 26 avril 2010

Phèdre en Inde - 1e épisode En janvier 1990, Phèdre, la tragédie de Racine , est présentée à Bhopal, en Inde, par la troupe du Rangmandal Bharat Bhavan, en indi, dans une mise en scène de Georges Lavaudant. Associé dès le départ à cette expérience singulière de translation, Jean-Christophe Bailly la relate sous la forme d'un journal de bord, qui est à la fois un carnet de voyage et un journal de travail : la découverte de l'Inde s'y tresse à la fabrication du spectacle, tout se passant comme si les deux enjeux se rejoignaient. Trois séjours successifs en Inde, d'août 1989 à janvier 1990, forment la matière de ce feuilleton où l'on entendra, par la voix de l'auteur, les fruits rapportés de cette immersion dans la différence, une différence qui parlait d'elle-même, non comme un vide à combler, mais comme un espace à habiter. A travers des réflexions sur le tragique, la langue, la traduction, la religion, à travers aussi l'évocation constante du paysage et de ceux qui y vivent, Jean-Christophe Bailly explore en douceur la frange extensible du contact entre des civilisations éloignées, dans un jeu d'allers-retours incessants, une tension entre ici et là-bas. Il est singulier aussi qu'au moment où l'écrivain est en Inde, à l'automne 1989, le mur de Berlin tombe, Ceausescu est exécuté, Beckett meurt, tous événements majeurs dont Jean-Christophe Bailly ne récolte que des bribes, maigres entrefilets dans la presse locale, en proportion exactement inverse à son immense désir de savoir.

Texte de et lu par Jean-Christophe Bailly

Prise et de son et mixage : Annie Le Bosselet et Eric Boisset

Assistant de réalisation : Benjamin Hû

Intervenants
L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......