LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Impressions de l’Etang, Les Nymphéas de Claude Monet De Stéphane Lambert

1h

Les samedis 30 avril et 7 mai

Un diptyque sur Monet et Spilliaert par Stéphane Lambert

A travers ce diptyque consacré à la création picturale, Stéphane Lambert a cherché à rapprocher les univers apparemment éloignés de Monet et de Spilliaert. Alors qu’ils créèrent à la même période, on pourrait croire à première vue que les deux hommes ont vécu sur des planètes différentes. Ces deux fictions s’attachent à montrer l’artiste confronté à la réalité de la création. On ne sera donc pas étonné de découvrir, par-delà les différences formelles des œuvres, une ardeur commune dans la tâche, la même volonté de creuser la matérialité, une égale collision entre la vie et l’art.

Ce soir :

Impressions de l’Etang

Les Nymphéas de Claude Monet

De Stéphane Lambert

Réalisation : Etienne Vallès

Giverny. Début du 20e siècle. Alors qu’au loin ont cessé de résonner les bombardements, un vieil artiste scrute opiniâtrement un étang vibrant sous les fluctuations de la lumière. Il a formé le vœu de saisir l’intimité de la matière à travers le motif obsédant des Nymphéas . Mais une double cataracte menace sa vue, et la création côtoie si souvent le vertige… C’est le dernier combat de Monet, qui le mènera à l’apogée de son art. A ses côtés, sa belle-fille, Blanche, peintre également, et souffre-douleur de l’artiste, et son fidèle ami Clemenceau, retiré de la politique, sans qui le projet de l’Orangerie n’aurait jamais vu le jour.

Stéphane Lambert est né en 1974 à Bruxelles. Il a été éditeur en Belgique et professeur à l’Université Charles à Prague. Depuis quelques années, il se consacre essentiellement à l’écriture. Il a publié plusieurs romans dont Les Couleurs de la nuit en 2010 aux éditions de la Différence. Il a également signé deux essais poétiques sur des peintres : L’Adieu au paysage à propos des Nymphéas de Claude Monet paru en 2008 aux éditions de la Différence, et Mark Rothko : Rêver de ne pas être à paraître en mai 2011 aux éditions Les Impressions Nouvelles.

Monet : Roger Dumas

Blanche : Geneviève Mnich

Clémenceau : Jean-Gabriel Nordmann

Coutela : Fabrice Talon

Avec les voix de : Olivier Claverie, Hervé Colombel et Hélène Lausseur

Bruitage : Bertrand Amiel

Prise de son, mixage : Pierre Mine

Assistance technique et montage : Mathieu Leroux

Assistante à la réalisation : Lise-Marie Barré

Intervenants
L'équipe
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......