LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'ombre d'une femme, dans un cimetière

"Celle qui n'était plus" (Les diaboliques) de Boileau-Narcejac

58 min
À retrouver dans l'émission

Le plan diabolique mis en œuvre par Fernand et sa maîtresse a parfaitement fonctionné : L’épouse a été endormie, puis noyée dans une baignoire avant d’être jetée dans un lavoir pour faire croire à une noyade accidentelle. Mais au moment où le corps est censé être découvert, le cadavre a disparu.

L'ombre d'une femme, dans un cimetière
L'ombre d'une femme, dans un cimetière Crédits : András Sümegi - Getty

Fernand Ravinel est représentant de commerce. Sous l’influence de sa maîtresse Lucienne, qui est médecin, il décide d’assassiner son épouse Mireille. Pour toucher les deux millions de la police d’assurance, ils imaginent et mettent en œuvre un plan diabolique : Mireille est endormie par un somnifère, puis noyée dans la baignoire de la maison de Nantes avant d’être jetée deux jours plus tard dans le lavoir de leur pavillon d’Enghien, pour faire croire à une noyade accidentelle. Mais au moment où il est censé découvrir le corps de son épouse, Ravinel constate que le cadavre a disparu...    
Premier roman policier du tandem Boileau-Narcejac, publié en 1952 chez Denoël, Celle qui n’était plus connut dès sa parution un très grand succès et inspira à Clouzot le film Les diaboliques, au scénario assez éloigné du roman.    
Car au-delà de son intrigue saisissante, Celle qui n’était plus se révèle être un thriller psychologique quasi fantastique où les doutes et les remords d’un homme le font sombrer peu à peu dans une solitude inquiétante et lui font sensiblement perdre pied face à la réalité.    
On pourrait tout aussi bien le lire comme un polar sur la fracture d’un couple, quand une tierce personne s’immisce dans le noyau conjugal et en perturbe l’équilibre jusqu’à ce que la décision de se débarrasser de « l’autre » devienne évidente. Mais est-ce pour autant si simple ? Cette personne, une fois disparue, sera-elle définitivement morte ?

Cédric Aussir

Adaptation et Réalisation Cédric Aussir 

Avec
Pierre-François Garel  (Narrateur), Adrien Gamba-Gontard   (Ravinel), Anne Azoulay  (Lucienne, sa maîtresse), Yaël Elhadad   (Mireille, sa femme), François Chattot   (Merlin, inspecteur), Arnaud Churin   (Germain, frère de Mireille), Amélie Jalliet   (Marthe, femme de Germain), Marc Bodnar   (Employé morgue), Christian Drillaud   (Vieux réceptionniste), Bruno Forget   (contrôleur 1), Philippe Polet   (contrôleur 2)

Bruitage : Sophie Bissantz, Elodie Fiat
Prise de son, montage et mixage : Stéphane Desmons, Eric Villenfin
Assistante à la réalisation : Claire Chaineaux Conseillère littéraire : Caroline Ouazana

Boileau-Narcejac Sous ce double nom se cachent deux auteurs, Pierre Boileau (1906-1989) et Thomas Narcejac (1908-1998). Tous deux épris de littérature policière et auteurs de romans d'aventures, ils se rencontrent et s'associent en 1948. Inséparables, leurs rôles sont néanmoins nettement définis : Pierre Boileau bâtit l'intrigue, Thomas Narcejac rédige, étoffe, met au propre le texte définitif. Sous leur double signature, ils ont publié de nombreux romans, parmi lesquels plusieurs ont été portés à l'écran, notamment par Clouzot avec Les Diaboliques donc, mais aussi par Hitchcock avec Sueurs froides en 1958, d’après le roman D’entre les morts publié en 1954.
Boileau-Narcejac écrivent à la fois pour le cinéma, la radio et la télévision. Ils assurent la critique des livres policiers au Nouvel Économiste et aux Nouvelles littéraires.
Fans depuis toujours d'Arsène Lupin, ils ont résolu de donner suite aux aventures du légendaire héros de Maurice Leblanc. Le Secret d'Eunerville, premier ouvrage de la série, a obtenu, en 1973, le Prix Mystère de la critique.
Ils se lancent aussi dans la littérature d'enfance et de jeunesse avec la série des Sans Atout qui relate les aventures d'un jeune garçon détective amateur.
Leur fructueuse collaboration prend fin en 1989 par le décès de Pierre Boileau. Thomas Narcejac continue un temps seul,

Celle qui n’était plus de Boileau-Narcejac est publié chez Denoël.

L'équipe
Production
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......