LE DIRECT

Dracula

58 min
À retrouver dans l'émission

Concerts Fictions

France Culture lance en coproduction avec l’Orchestre National de France

une nouvelle collection de « Concerts Fictions »

1er opus de la série : Dracula de Bram Stoker Librement adapté par Stéphane Michaka

Avec l’Orchestre National de France

Musique originale et direction d'orchestre: Didier Benetti

Réalisation : Cédric Aussir

Une coproduction Orchestre National de France / France Culture – service des fictions

Conseillère Littéraire : Caroline Ouazana

« France Culture (service des Fictions) et la Direction de la Musique de Radio France se sont rapprochées ces dernières années pour imaginer des projets communs. Ainsi nous avons imaginé avec l’Orchestre National de France une série de trois fictions adaptées de classiques de la littérature et conçues comme des « concerts/fictions».

Une équipe de création a été constituée avec un réalisateur, Cédric Aussir, un adaptateur, Stéphane Michaka, et un compositeur qui est aussi le chef d’orchestre de ces enregistrements, Didier Benetti. Tous trois ont travaillé ensemble pour des créations taillées sur mesure : un texte adapté pour des comédiens, une musique originale composée pour un orchestre et la réalisation d’une fiction qui embrasse orchestre, comédiens et bruiteur pour une création originale.

L’équipe complète se retrouvera sur chacune de ces productions. Ainsi, peu à peu nous constituerons une collection inédite, fédérant tous les talents artistiques réunis par la Maison de la Radio. Cette aventure exceptionnelle est enregistrée actuellement en studio pour l’antenne avec vocation plus tard de rencontrer aussi le public du futur studio 104.

Elle est un hommage à l’un des plus grands créateurs de la radio, Orson Welles, qui en 1938, à New York enregistrait en direct tous les samedis soirs des adaptations de grands textes avec les acteurs de la troupe du Mercury Theater et l’orchestre dirigé par Bernard Herrmann sur la Columbia Broadcasting System, la CBS. C’est ainsi que vit le jour la fameuse émission, « la guerre des mondes », qui eut le succès et les conséquences que l’on connaît.

Nous souhaitons longue vie à cette collection de « Concerts Fictions » qui marie avec tant de talents cet orchestre si prestigieux avec le service des Fictions. Nous saluons aussi l’esprit de coopération et de création qui a porté toute la préparation de ce très beau projet. Merci à l’orchestre National de France et aux équipes de création de la fiction. »

Blandine Masson

Conseiller de Programmes pour la Fiction

France Culture

Dracula Transylvanie, 1893. Invité du comte Dracula dans son château des Carpates, Jonathan Harker ne tarde pas à comprendre qu’il est prisonnier de son hôte. Dracula signe l’acte de vente qui le rend propriétaire d’une abbaye en Angleterre, puis il embarque sur une goélette avec des dizaines de caisses chargées de terre. Dans l’hôpital où il est soigné après son terrifiant séjour chez Dracula, Jonathan est rejoint par sa fiancée, la ravissante Mina. Rentrés à Londres, Mina et Jonathan reçoivent la visite d’un certain Van Helsing. Il leur apprend que Dracula a débarqué en Angleterre. Pour Mina Harker, c’est le début d’une lutte à mort avec le vampire… mais aussi avec ses propres démons.

« Le roman de Bram Stoker, écrivain et secrétaire du célèbre acteur Henry Irving, a été publié en 1897. J’ai toujours été frappé par la concomitance entre ce roman, qui fourmille de notations troublantes sur l’émancipation des femmes, le mariage et la sexualité à l’ère victorienne, et la parution à Vienne, deux ans plus tôt, des fameuses Études sur l’hystérie de Freud et Breuer. De là à voir en Mina, proie-fétiche de Dracula, une victorienne emblématique des névroses de son temps, il n’y a qu’un pas. C’est cette idée qui m’a guidé pour cette libre adaptation de Dracula. J’ai resserré l’action sur 48 heures en me focalisant sur la psyché de Mina. Avec le compositeur Didier Benetti et le réalisateur Cédric Aussir, nous avons tout fait pour que dialogues et musique se répondent : l’Orchestre National de France entoure les comédiens et devient un personnage à part entière de cette fiction. Pour que la musique nous vampirise, pour que les auditeurs soient au plus près des sensations de Mina »

Stéphane Michaka

Avec : Maud le Grevellec (mina harker) Yann Collette (van Helsing) Laurent Poitrenaux (Jonathan harker) Feodor Atkine (Dracula) Delphine Cogniard (Lucie ) Jean Claude Dauphin (capitaine du Demeter) Aurélie Billetdoux (la bohémienne)

Thibaut Lacour (Arthur Seward) Jules Garreau (crieur de journaux)

Bruitages Sophie Bissantz, Elodie Fiat

Prise de son et mixage : Pierrick Charles assisté Pierre Henry, Mathieu Touren, Jean-François Georges

Sonorisation : Philippe Merscher, Célia Dufour

Musicien metteur en ondes Paul Malinowski

Directeur du son Pierre Monteil

Assistante à la réalisation Cécile Laffon

Stéphane Michaka est l’auteur de Ciseaux (Fayard), La Fille de Carnegie (Rivages/Noir) et Le Cinquième archet (L’Avant-Scène Théâtre). Il a écrit plusieurs fictions radiophoniques dont une adaptation du Château de Kafka.

En bonus un entretien avec Stéphane Michaka :

Écouter
8 min
interview Michaka

et un extrait des répétitions

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......