LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Fantomas, incarné ici par Jean Marais (1965)

Fantômas, le génie du crime de Pierre Souvestre et Marcel Allain

58 min
À retrouver dans l'émission

Un drame atroce s’est produit durant la nuit ! La marquise de Langrune est retrouvée morte, baignant dans son sang.

Fantomas, incarné ici par Jean Marais (1965)
Fantomas, incarné ici par Jean Marais (1965) Crédits : Sunset Boulevard - Getty

Adaptation : Xavier Maumejean Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Tout accuse Jérôme Fandor, jeune journaliste enthousiaste à La Capitale. La jolie Hélène est bouleversée,  le juge Bonnet fait appel à l’inspecteur Juve. Pour le plus grand policier de France, le meurtre est l’œuvre d’un esthète, d’un artiste du crime. Tout comme l’assassinat de lord Beltham évoque  le style de celui qui tient Paris dans les chaînes. Des troquets pour Apaches aux immeubles de Neuilly, nul n’ose en parler à voix haute, y compris lady Beltham, sa splendide maîtresse. Le Prince de l’Épouvante est disposé à défier la guillotine afin que la foule scande son nom : Fantômas !

Avec : 

Mohamed Rouabhi, Bernard Bouillon, Guillaume Marquet, Mélodie Richard, Johanna Nizard, Philippe Magnan, Marie-Bénédicte Roy, Didier Brice, Nicky Marbot, Régis Chaussard, Françoise Cousin, Emmanuelle Meyssignac, Françoise Henry-Cumer, Jacques Leplus, Dominique Massa, Luce Bekistan, Jean-Christophe Lebert, Josette Stein, Daniel Krellenstein, Hervé Colombel, Philippe Siboulet, Vincent Berger, Michel Baladi, Etienne Enselme, Marion Cole, Régis Ivanov, Gregory Quidel, Jean-Yves Lissonnet, Valérie Brancq

Bruitages : Bertrand Amiel Equipe de réalisation : Pierre Minne, Jean-Baptiste Etchepareborde Assistante de réalisation : Delphine Lemer

Le 29 avril 1910, les écrivains Pierre Souvestre (1er juin 1874 – 26 février 1914) et Marcel Allain (15 septembre 1885 – 25 août 1969) signent un contrat chez Arthème Fayard. L’éditeur leur passe commande d’une série de vingt-quatre volumes pour publication mensuelle dans la collection « Le livre populaire ». Le premier manuscrit est remis en décembre de la même année. Il s’agit de Fantômas qui paraît le 10 février 1911. La série de romans, mettant en scène l’archi-criminel parfaitement amoral, connaîtra un succès foudroyant et jamais démenti, aussi bien public que critique. « Fantômas est du point de vue imaginatif une des œuvres les plus riches qui existent » écrira Apollinaire dans Le Mercure de France en 1914, avant de créer une Société des Amis de Fantômas. « D’un lyrisme absurde et magnifique » affirmera Jean Cocteau tandis que Blaise Cendrars, qui tient Fantômas pour « l’Éneide des temps modernes » lui consacrera plusieurs poèmes. De même, le Maître de l’Angoisse inspirera une série de tableau à René Magritte, et Raymond Queneau établira un relevé statistique des crimes imputés au Prince de l’Épouvante. Sans oublier la magnifique complainte que lui dédie Robert Desnos en 1933. Alain et Souvestre poursuivront leur collaboration, interrompue par la mort de ce dernier le 26 février 1913, victime d’une congestion pulmonaire. Alain continuera la série d’avril 1926 à novembre 1963. 

Rediffusion de 2011

Bibliographie

L'équipe
Coordination
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......