LE DIRECT
Voyance, boule de cristal

L’esprit de l’escalier de Raoul Ruiz

1h
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de la rétrospective consacrée à Raoul Ruiz à la Cinémathèque Française jusqu' au 30 mai 2016

Voyance, boule de cristal
Voyance, boule de cristal Crédits : Francis Campagnogni - Maxppp

Adaptation : Françoise Dumas

Conseillère littéraire : Caroline Ouazana

Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd

" Vous allez nous inventez une vie " était la commande passée à Raoul Ruiz pour ce roman par les Editions Fayard. Son choix est vite fait, il va s'inventer une vie de revenant. Mais ce qui n'était pas prévu, c'est que ce livre serait posthume. " Je ne savais pas que cette vie-là , j'allais la vivre… que la mort par moi racontée, je devrais la subir " Raoul Ruiz termine l'écriture de cette autobiographie fictive quelques jours avant de disparaitre; et jamais autant il n'a exploré cette hypothèse de l'inexistence du temps ! " Y a t-il une mort après la mort? " demande la charmante medium qui convoque l'avatar de Ruiz, un nommé Flanders, agathopède de son état et belge de Gand. " Y a t-il une vie après le cycle vital de tant de vies et de morts? " demande t-elle encore. D'emblée, le décor est planté. Entre le salon des spirites et le réduit sous l'escalier où habite notre cher Esprit, nous allons et venons, d'un lieu à l'autre, nous flottons, un souvenir par ci, une enfance par là, au gré des veillées. Il y en a Sept au cours desquelles nous parcourons des espaces-temps improbables, croisons Nerval, traversons un champ de bataille dans une maison ambulante où les habitants se régalent d'un cassoulet, assistons à une séance de photographie d'un genre très spécial et devinons des choses surprenantes entre la Medium et l'Esprit… Plus agathopède que jamais, Ruiz nous égare dans son au-delà, sur les marches d'un temps où " le passé, le présent, le futur existent mais pas tout à fait dans cet ordre : nous vivons dans l'avenir et nous passons notre vie à voyager dans un passé que nous sommes bien forcés d'inventer, et nous traversons à nouveau la zone turbulente du présent " nous dit- il, quelle vie ! " Françoise Dumas

Avec

Quentin Baillot (Flanders)

Edith Scob ( La Médium)

Pierre Aussedat, Donatien Guillot et Julien Honoré (Les Spirites)

Marc-Henri Boisse (Arsène)

Bruno Paviot ( Gérard De Nerval)

Jean-Paul Farré (Théodule)

Xavier Czapla (Farigoule)

Louis-Marie Audubert ( Le voisin)

Guy Lamarque ( L’Oncle)

Catherine Jabot (La Grand-mère)

Julien Alluguette et Etienne Launay ( Les garçons de café)

OthelloVilgard et Justin Blanckaert ( Les voisins de table)

Juliette Navis ( La gouvernante)

Adeline Chetail et Corinne Martin ( Les sœurs de Flanders)

Michel Derville (Le père)

Florent Oullié (Fabrice)

Guillaume Bourboulon, Michel Baladi, Régis Chaussard, Pierre Casadéi et Jean-Luc Baron (Les Agathopèdes)

Et Myriam Ajar, Claire Bocquet, Guillaume Pottier, Anne-Sophie Picard.

Bruitages : Patrick Martinache

Prise de son, montage et mixage : Manuel Couturier, Emilie Couët et Victoria Aspert

Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère

  • Raoul Ruiz est né en 1941 au sud du Chili, qu’il quitte en 1973 après le coup d’état de Pinochet pour se réfugier en France. Dès 1974, le cinéaste s’installe définitivement à Paris où il mourra en 2011.

Il nous laisse une œuvre considérable de plus de 115 films, une Poétique du cinéma, des pièces de théâtre, un roman, L’Esprit de l’escalier, des carnets encore inédits, des poèmes.

La Cinémathèque organise du 30 Mars au 30 Mai une rétrospective de son œuvre, présentant plus de 75 films dont 16 films restaurés.

www.cinematheque.fr

Il a tout de suite affirmé une esthétique à contre-courant de son époque. Anti-réaliste, anti-naturaliste avec un sens foisonnant et proliférant du récit. A coup sûr, Raoul Ruiz, grand homme d’image, est un conteur, un magicien mais pas seulement. Très marqué par les légendes de Chiloé, l’île de son enfance, les histoires de marins et de fantômes, empreint d’un humour très chilien et d’une culture immense, Raoul Ruiz fascine les comédiens, et les producteurs. C’est ainsi qu’il passe très simplement d’un cinéma d’auteur confidentiel à des films à gros budget réunissant des acteurs comme Catherine Deneuve, Marcello Mastroianni, Isabelle Huppert, ou John Malkovich.

Ruiz est un théoricien du cinéma : ses films sont des manifestes de sa pensée, de sa vision du monde, de sa conception du cinéma, de ses interrogations philosophiques sur l’espace-temps et ses combinatoires. Grand lecteur, passionné par le XIXème siècle, il affirme son goût pour les structures feuilletonnesque, proches de notre monde moderne, où l’imprévisible et l’instabilité sont les règles d’or.

  • Françoise Dumas, est réalisatrice de documentaire, scénariste. Elle a été productrice à l’INA où elle collabore avec de nombreux réalisateurs, jeunes auteurs ou cinéastes confirmés comme Jacques Doillon, Benoit Jacquot ou Chantal Akerman. C'est à l’INA qu'elle rencontre Raoul Ruiz en 1976 où elle va produire avec lui plusieurs courts et moyens métrages pour la télévision : Querelles de Jardin, Voyage d’une main ou La Présence réelle ainsi qu’un portrait de Ruiz tourné au chili en 2005. Raoul Ruiz adorait travailler à l’INA où disait-il " dans chaque commande il y a un grand espace de liberté". De cette période nait une longue amitié. Elle est la scénariste de Comédie de l’innocence, long métrage de Ruiz pour le cinéma, interprété par Isabelle Huppert, Jeanne Balibar, Niels Hugon, Charles Berling et Denis Podalydès.

Elle vient de réaliser pour France Culture un diptyque Voyage autour de Raoul Ruiz diffusé les 30 et 31 mars dans « Sur les docks ».

Intervenants
L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......