LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

La rue furieuse

58 min
À retrouver dans l'émission

Réalisation : Michel Sidoroff

La fiction de France Culture a proposé à Sylvie Granotier la conception d’un cycle de polars français pour la tranche Drôles de drames le samedi soir à 21 h 00.

Réécoutez donc aussi :

Angle mort de Sylvie Granotier (31 mars à 21 h)

Tolérance zéro deDominique Manotti et Sandro Tomà (7 avril à 21h)

L’innocence par Arturo Bandini , Caryl Férey, en direct dans les studios de Radio France (21 avril à 21 h)

« Dans la mythologie de la Série Noire, figure l’emplacement ancien de ses bureaux chez Gallimard : en sous-sol, mal éclairé, près des poubelles.

Etrangement, les spécialistes du genre situent le polar français à peu près au même endroit, élevant au pinacle les Américains, les historiques, Chandler, Hammett, Chase… comme les contemporains, Elroy, Connelly, Lehane, Westlake…ou décidant soudain que le bon polar s’écrit en Scandinavie. L’herbe reste décidément plus verte ailleurs, et le polar français dans le cagibi mal éclairé de la critique et des historiens.

Or, sorti de la voie à sens unique tracée par Manchette, le roman noir français s’est envolé depuis des lustres dans des directions multiples et il vole souvent haut.

Je réfléchissais donc à la façon de défendre le polar français contemporain en général quand le service de la fiction de France Culture m’a demandé d’imaginer une collection polar pour la radio.

J’ai proposé à trois auteurs, amis et admirés, de se joindre à moi pour imaginer, chacun, une pièce radiophonique. Sujet libre. La seule contrainte étant de se placer en vis à vis d’un auteur de référence.

Dominique Manotti et Sandro Tomà, avec Tolérance Zéro, en forme d’hommage à Mc Bain, ont raconté une histoire de commissariat de banlieue parisienne. Caryl Ferey a détourné le personnage de Bandini pour parler de la schizophrénie en fiction. Avec La Rue furieuse, Marc Villard a joué le blues de la misère comme Mac Coy dans On achève bien les chevaux. Dans Angle Mort, je me suis essayée au Whodunit (roman à énigme) comme fit Hammett avec L’Introuvable. J’espère que cette collection permettra de ré-entendre ou de découvrir ces voix contemporaines qui font vibrer le noir. »

Sylvie Granotier

La rue furieuse de Marc Villard Réalisation : Michel Sidoroff

Suivi éditorial : Caroline Ouazana, conseillère littéraire

A Paris, autour du quartier Beaubourg, des SDF se rassemblent et sont régulièrement sollicités par des jeunes qui leur demandent de se battre entre eux contre de l'argent. De petits films sont réalisés et déposés sur internet pour amuser les internautes. Julien, 17 ans, croit reconnaître son père disparu parmi les sans-abris. Il le contacte et propose à sa mère de lui offrir l'hospitalité. Mais Daniel, le père, ne peut être vivant et elle est bien placée pour le savoir...

Marc Villard

Marc Villard est né à Versailles. Il écrit de la poésie pour commencer puis passe à la fiction policière en 1980. Ses livres sont souvent consacrés aux marginaux de la société: Rebelles de la nuit, Bird, Rouge est ma couleur. Ces dernières années, il écrit plus volontiers des nouvelles et des scénarios de BD avec Chauzy. Notamment La guitare de Bo Diddley

Avec :

François Siener , Daniel

Charles Templon , Julien

Clara Noël , Aurélie

Stella Serfaty , Sara

Daniel Krellenstein , le Sdf

Bernard Bouillon , Stéphane

Thibaut Mullot , le jeune

Et Philippe Daurios, Nicky Marbot, Nicolas Raccah

Bruitage Bertrand Amiel

Prise de son, montage et mixage Manuel Couturier et Cécile Bracq

Assistant à la réalisation Guy Peyramaure

Intervenants
L'équipe
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......