LE DIRECT

"Le crime des vers, procès d'animaux au Moyen-Age" par Chantal Knecht

1h
À retrouver dans l'émission

De tout temps, des hommes ont jugé d'autres hommes. Mais un fait très curieux s'est produit pendant la période du Moyen Age et jusqu'au XIXème siècle, dans l'Europe chrétienne et rurale : les hommes ont jugé des animaux en leur intentant de véritables procès. Aussi incroyable que cela puisse paraître, ces procès ont réellement existé : de véritables mises en scène judiciaires étaient calquées sur celles du monde humain avec président de cour, avocat de la défense, gardiens de prisons, bourreaux, plaignants. La procédure était différente selon la nature des animaux qu'il fallait poursuivre ou juger : ainsi, les insectes et autres animaux nuisibles, qui ne pouvaient être jugés individuellement, comparaissaient devant un tribunal ecclésiastique et étaient pour la plupart excommuniés par l'Eglise ; alors qu'un porc, un boeuf, un cheval, auteur d'un délit, était jugé devant un tribunal criminel ordinaire, emprisonné, et souvent mis à mort sur la place publique ! En Suisse, des anguilles, des sangsues infectant des lacs, des étangs, des mares, sont jugés et excommuniés par des tribunaux ecclésiastiques. En France, des dizaines de procès d'animaux sont recensés parmi lesquels un nombre impressionnant de porcs, mais aussi des chevaux, des chats, des rats, des moutons, des vaches, des hirondelles, des brebis, des coqs, et bien d'autres encore ! Sous forme de fiction, voici l'histoire de deux procès bien singuliers intentés par l'Eglise contre des insectes, des vers. L'un d'eux se situe en Suisse, à Lausanne, au XVème siècle, et les accusés sont des vers blancs, ravageurs de récoltes- d'après les travaux de l'historienne Catherine Chêne : Juger les vers, exorcismes et procès d'animaux dans le diocèse de Lausanne (XVème-XVIème siècles) (aux éditions Les cahiers lausannois d'histoire médiévale, 1995). Le second procès, bien plus insolite celui-là, concerne des vers de bois, coupables d'avoir rongé et détruit... le trône d'un évêque à Besançon en 1520- d'après les recherches de l'écrivain Julian Barnes dans Une histoire du monde en dix chapitres et demi, (aux éditions Stock pour la traduction française, 1990). Comment ne pas rire et s'étonner des insultes dont les juges ecclésiastiques abreuvaient les pauvres vers, victimes impuissantes et muettes de leurs délires religieux et incantations verbales ? Un témoignage drôle, saisissant et inattendu de la folie humaine d'une époque. Avec : Michel Derville, Jean-Gabriel Nordmann, Emilien Tessier, Olivier Peigné, Michel Ruhl, Francois Kergoulay, Hervé Furic, Sidney Wernicke Bruiteur : Patrick Martinache Réalisation : Michel Sidoroff

Intervenants
L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......