LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Paris sous l'occupation

"Le piège" d'Emmanuel Bove

58 min
À retrouver dans l'émission

Septembre 1940. Joseph Bridet se rêve en héros des Forces libres et tente de jouer la comédie auprès des autorités de Vichy. Et le voici pris au piège, inexorablement.

Paris sous l'occupation
Paris sous l'occupation Crédits : Photo Josse / Leemage - AFP

Joseph Bridet a été démobilisé après l'armistice de juin 1940 et s'est réfugié, aux côtés de sa femme Yolande, en zone libre, à Lyon. Idéaliste, il se rêve en héros des Forces libres. Il se rend alors à Vichy où il tente de jouer la comédie auprès des autorités du régime, en clamant un peu trop imprudemment sa fidélité au Maréchal, dans l'espoir d'obtenir une mission en Afrique du Nord qui lui permettrait de rejoindre l'Angleterre… Mais le tempérament indécis et les maladresses de Bridet finiront par se retourner contre lui et le perdre…

Écrit sous l'occupation allemande mais publié en avril 1945, quelques mois avant sa mort, ce roman de Bove n'eut aucun succès. En cet immédiat après-guerre, alors que le pays juge ses traîtres et révère ses libérateurs, comment accepter un roman construit autour d'un « héros » sans envergure et aussi négatif ? Le style de Bove, d'une grande subtilité, agit ici à la perfection : des dialogues courts et ciselés, un sens étonnant du détail, un décor vide, anxiogène, une écriture « blanche » - qui annonce Camus et Modiano, et nous voici pris au piège, inexorablement, de ce roman trouble et réaliste, l'un des rares écrit sur les premiers temps de Vichy et de l'Occupation.

Adaptation : Stéphane Bonnefoi
Réalisation : Cédric Aussir
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Avec Jean-Claude Dauphin, Pascal Collin, Constance Dollé, Pierre Baux, Patrice Bornand, Clément Morinière , Antoine Doignon, Dominique Daguier , Antoine Basler , Jean-Paul Bordes , Antonin Meyer , Yoann Piquet, Régis Royer , Cyrille Labbé , Dominique Parent, Jean O’Cottrell , Thierry Bosc, Léo Reynaud , Antoine Libguinou , Eric Challier , Antoine Joly, Olivier Chauvel , Pierre-Marie Schneider, Laurent Claret , Alain Lahaye , Nathalie Cerda , Bastien Bouillon , Jean-gilles Barbier , Gabriel Dufay, Thierry Launey, André Osinsky, Raphaël Magnabosco, Yves Heck

Bruitages : Sophie Bissantz
Musique originale : Manuel Peskine
Alto : Maud Gastinel
Flûte : Gwladys Marceau
Ondes Martenot : Nathalie Forget
Piano, célesta : Manuel Peskine
Pris de son, montage, mixage : Bruno Mourlan, Bastien Varigault
Assistante à la réalisation : Cécile Laffon

Emmanuel Bobovnikoff est né le 20 avril 1898 à Paris, d'un père russe aux revenus incertains et d'une mère domestique. Dès l'âge de 14 ans, Emmanuel décide de se consacrer à l'écriture. Et s'il occupe quelques boulots (taxi, manœuvre, garçon de café, fait-diversier…), c'est toujours dans l'idée de nourrir ses écrits. En 1924, il publie grâce à Colette Mes amis chez Ferenczi. C'est un succès et il rencontre à Paris un Rilke admiratif. Bove enchaîne : Armand, Bécon-les-Bruyères, Un soir chez Blutel… Démobilisé en juillet 40, il espère gagner Londres via l'Afrique du Nord et refuse de publier dans la France occupée. Il réside en 1942 à Alger où il écrit Le piège. L'ouvrage ne sera publié qu'après la libération, deux mois avant sa mort le 13 juillet 1945. Oubliée durant des décennies, l'œuvre d'Emmanuel Bove connaît un nouvel engouement en France, mais aussi en Allemagne grâce à Peter Handke et Wim Wenders.

Le piège d’Emmanuel Bove est publié aux éditions de la Table Ronde

Bibliographie

Le piège

Le piègeEmmanuel BoveGallimard, 1991

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......