LE DIRECT
Portrait de Didier Daeninckx, en 2012
Épisode 2 :

De 1941 à 1957

57 min
À retrouver dans l'émission

Deux anciens du tour de France se retrouvent chacun dans un camp au moment de la guerre d’Algérie, l’un prisonnier, l’autre gardien, ils finiront ensemble, sur deux vélos…

Carton jaune
Carton jaune Crédits : Rolfo Brenner / EyeEm - Getty

Rubrique sports (1941) lu par Anouk Grinberg
La trop courte vie de Rino Della Negra immigré italien, membre du groupe Manouchian et ailier droit vedette de l’équipe de foot de Saint-Ouen. Fusillé par les nazis.
Nouvelle publiée une première fois chez Verdier dans le recueil Cités perdues en 2005

Le carton jaune (1938) lu par Philippe Smith
Splendeur et misère de Jacques Benzara, petit footballeur d’un quartier de Tunis, recruté par un club parisien, sélectionné en équipe de France pour la Coupe du Monde, qui fut un temps mascotte du monde du spectacle parisien, et finalement déporté lors de la rafle du Vel d’Hiv’, le 18 juillet 1942
Nouvelle publiée une première fois chez Verdier dans le recueil Le dernier guérillero en 2000

La grande échappée (1957) lu par Moustapha Abourachid
On dit que ce dimanche 4 mars 1956,  deux champions refusèrent de s’arrêter après avoir franchi la ligne d’arrivée et qu’ils disparurent vers les hauteurs d’Alger. Deux anciens du tour de France se retrouvent chacun dans un camp au moment de la guerre d’Algérie, l’un prisonnier, l’autre gardien, ils finiront ensemble, sur deux vélos…
Nouvelle publiée une première fois chez Ska Editions dans le recueil La Grande Echappée en 2016

Nouvelles choisies par Bruno Herbulot
Réalisation : Pascal Deux
Conseillère littéraire Caroline Ouazana Prise de son, montage et mixage : Eric Boisset, Emilie Couet
Assistante à la réalisation : Sophie Pierre

Né en 1949, à Saint-Denis, Didier Daeninckx a exercé pendant une quinzaine d’années les métiers d’ouvrier imprimeur, animateur culturel et journaliste localier. En 1984, il publie Meurtres pour mémoire dans la « Série noire » de Gallimard. Il a depuis fait paraître une trentaine de titres qui confirment une volonté d’ancrer les intrigues du roman noir dans la réalité sociale et politique.Plusieurs de ses ouvrages ont été publiés dans des collections destinées à la jeunesse (Syros-Souris Noire, « Page blanche » chez Gallimard, Flammarion). Il est également l’auteur de nombreuses nouvelles qui décrivent le quotidien sous un aspect tantôt tragique, tantôt ironique, et dont le lien pourrait être l’humour noir. Il a obtenu de nombreux prix (Prix populiste, Prix Louis-Guilloux, Grand prix de littérature policière, Prix Goncourt du livre de jeunesse…), et en 1994, la Société des Gens de Lettres lui a décerné le Prix Paul Féval de Littérature Populaire pour l’ensemble de son œuvre

L'équipe
Production
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......