LE DIRECT
Portrait de Didier Daeninckx, en 2012
Épisode 3 :

De 1990 à 1998

57 min
À retrouver dans l'émission

Un soir Eléna, une jeune bosniaque, et vendeuse de roses, est rattrapé par son passé...au fond d'une gargote à...St Denis.

Des roses rouges
Des roses rouges Crédits : Sorin Rechitan / EyeEm - Getty

Initiales B.B. (1990)  lu par Pierre Baux
Ici B.B. n’est pas Brigitte Bardot mais Boulogne-Billancourt… En balade sur les quais de la Seine, le narrateur fait ressurgir la mémoire du lieu.  Au fil de cette rêverie historique se promènent, entre autres, les fantômes d’Albert Kahn, de Marcel Proust, ou de Pierre Overney…
Nouvelle publiée une première fois chez Verdier dans le recueil Cités perdues en 2005

Le salaire du sniper (1990) lu par Eric Herson Macarel
Coincés loin de chez eux dans un de ces conflits qui s’éternisent, un journaliste et son cadreur sont sommés par leur direction de chaîne de faire de l’audience. Ils y parviennent moyennant une somme modique, mais au prix de la tragédie.
Nouvelle publiée une première fois chez Denoël dans le recueil Passage d’enfer en 1998

La vie en roses (1998) lu par Marion Malenfant
Le destin d’Eléna, une jeune bosniaque, vendeuse de roses dans les restaurants de Paris et sa banlieue. Elle tombe amoureuse d’un fleuriste de grande surface, et puis, un soir, dans une gargote de Saint-Denis, avec dans ses mains un bouquet de roses d’un pourpre écarlate, elle est rattrapée par son passé…
Nouvelle publiée une première fois chez Verdier dans le recueil Rue des degrés en 2010)

Nouvelles choisies par Bruno Herbulot
Réalisation : Pascal Deux
Conseillère littéraire Caroline Ouazana Prise de son, montage et mixage : Eric Boisset, Emilie Couet
Assistante à la réalisation : Sophie Pierre

Né en 1949, à Saint-Denis, Didier Daeninckx a exercé pendant une quinzaine d’années les métiers d’ouvrier imprimeur, animateur culturel et journaliste localier. En 1984, il publie Meurtres pour mémoire dans la « Série noire » de Gallimard. Il a depuis fait paraître une trentaine de titres qui confirment une volonté d’ancrer les intrigues du roman noir dans la réalité sociale et politique.Plusieurs de ses ouvrages ont été publiés dans des collections destinées à la jeunesse (Syros-Souris Noire, « Page blanche » chez Gallimard, Flammarion). Il est également l’auteur de nombreuses nouvelles qui décrivent le quotidien sous un aspect tantôt tragique, tantôt ironique, et dont le lien pourrait être l’humour noir. Il a obtenu de nombreux prix (Prix populiste, Prix Louis-Guilloux, Grand prix de littérature policière, Prix Goncourt du livre de jeunesse…), et en 1994, la Société des Gens de Lettres lui a décerné le Prix Paul Féval de Littérature Populaire pour l’ensemble de son œuvre.

L'équipe
Production
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......