LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Le scarabée d’or et Hop-Frog

58 min
À retrouver dans l'émission

Soirée Edgar Allan Poe

Rediffusion de 2009

Le scarabée d’or De Edgar Allan Poe

Adaptation Xavier Mauméjean

Réalisation Myron Meerson

D’après The Gold-Bug , première parution dans l’hebdomadaire Dollar Newspaper , les 21 et 28 juin 1843.

« Gentleman du Sud ayant subi des revers de fortune, William Legrand vit en reclus avec Jupiter, son fidèle serviteur, sur l’île de Sullivan. Un jour, il recueille dans un vieux bout de parchemin un magnifique scarabée. Ces deux éléments vont conduire Legrand, Jupiter et un ami de passage, dans une folle course au trésor. Celui du fameux capitaine Kidd qui a jadis tracé un code secret à l’encre sympathique sur l’ancien parchemin. Terrible pirate et tête de mort forment le mystère du scarabée d’or…

Ecrit en 1842 à l’occasion d’un concours organisé par le Dollar Newspaper , ce récit valut à Edgar Allan Poe le premier prix, doté de cent dollars. Une somme coquette pour l’époque et la plus élevée qu’ait perçue Poe pour une nouvelle. Le scarabée d’or fut adapté au théâtre à Philadelphie deux mois après sa parution et connut quantité de publications pirates à partir de 1846. Dans sa postface à la première édition de L’île au trésor (1883), Robert Louis Stevenson reconnut bien volontiers l’influence de la nouvelle sur son roman. »

Xavier Mauméjean.

Suivi de :

Hop-Frog De Edgar Allan Poe

Adaptation de Xavier Mauméjean

Réalisation Michel Sidoroff

Écouter
29 min
Écouter

« Le Roi est de retour ! Ses sept ministres s’en réjouissent car, avec lui, revient le temps des plaisanteries. Surtout pas de mots d’esprit au royaume de la farce, plutôt une méchante et bien grasse rigolade. Sa Majesté a ramené d’une contrée éloignée Hop-Frog, un colosse difforme qui se déplace en sautant, et la jolie Tripetta, miniature humaine aux proportions parfaites. Hop-Frog endure les moqueries mais décide de se venger quand le souverain et ses ministres malmènent Tripetta. Il leur souffle l’idée d’un bal masqué où, couverts de goudron et de lin, ils effrayeront la cour sous l’apparence de monstres…

Le thème de ce conte satyrique a été inspiré à Edgar Allan Poe par un article paru dans le Broadway Journal du 1e février 1845, relatant un épisode reporté par Jean Froissart (1337-1410 ?) dans ses Chroniques et tristement célèbre : Le bal des Ardents .

Le 28 janvier 1393, le roi de France Charles VI organise un bal costumé. Le souverain et quatre de ses compagnons apparaissent déguisés en « sauvages », couverts de poix, de plumes et d’étoupe, liés ensemble par une chaîne. Un candélabre imprudemment tendu par le duc d’Orléans mettra le feu au groupe. Seul le roi survivra, pour basculer bientôt dans la folie. »

Xavier Mauméjean.

1ère publication dans The Flag of Our Union , 17 mars 1849

Avec

Jean-Claude Sachot (Le Roi)

Vincent Debouard (Hop Frog)

Amandine Dewame (Tripetta)

Dominique Guihard, Laurent Orry, Daniel Isoppo, Vincent Grass, Michel Melki, Enrico Di Giovanni et Jean-Luc Debattice (les ministres). Daniel Kenigsberg, Evelyne Guimmara, Nathalie Kanaoui et Gaël Zaks (les nobles). Et les voix de : Josette Stein, Mauricette Gourdon, Myren Astrée, Ange Amiel, Catherine Artigala, Grégory Quidel, David Dos Santos, Jamel Barbouche et John Kokou

Bruiteur Bertrand Amiel

Assistant à la réalisation Benjamin Hû

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......