LE DIRECT
Harmonia Macrocosmica de 1660, de Andreas Cellarius était un mathématicien et un cartographe néerlando-allemand,

L’échiquier du roi - 2 de Xavier Mauméjean

58 min
À retrouver dans l'émission

La reine d’hiver |Londres, 1589. Durant la nuit de Noël, un gentilhomme est assassiné en plein cœur du palais. Une rose noire est dissimulée dans ses vêtements, et il a dans la bouche une agate. Une enquête policière élisabéthaine.

Harmonia Macrocosmica de 1660, de Andreas Cellarius était un mathématicien et un cartographe néerlando-allemand,
Harmonia Macrocosmica de 1660, de Andreas Cellarius était un mathématicien et un cartographe néerlando-allemand, Crédits : Buyenlarge - Getty

Réalisation  Michel Sidoroff
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Londres, 1589. Après des temps tourmentés, le royaume d’Angleterre semble revenir progressivement au calme. Mais durant la nuit de Noël, un gentilhomme est assassiné en plein cœur du palais. Une rose noire est dissimulée dans ses vêtements, et il a dans la bouche une agate. Quelques jours plus tard, on retrouve le vicaire de la cour, mort parmi un élevage de paons, les yeux remplacés par des saphirs, et tenant une rose noire. 

L’Échiquier du Roi s’engage aussitôt dans la partie. Dirigé par le corsaire Francis Drake, ce service protège la Couronne et règle ses affaires secrètes.  Drake mesure combien l’affaire est grave, car la rose noire est l’emblème personnel d’Elizabeth Ire, et les deux pierres sont associées au signe astrologique de la Vierge. Or la reine est native de ce signe.

Dans un Londres balayé par les vents glacés de l’hiver, sir Francis va enquêter avec l’aide d’un esprit aussi  rigoureux que rebelle, spécialiste en alchimie et joaillerie : la belle Maria Nuñez, dame de confiance de la reine. 

Une pièce au rythme mêlant action, suspense et humour, hommage au Nom de la Rose et aux Trois Mousquetaires.

Avec
Arnaud Bédouet    (Francis Drake)
Audrey Stupovski   ( Maria Nunez)
Sabine Haudepin   ( Elisabeth 1er )
Jean O’Cottrell   (John Dee)
Mouss Zouheyry   ( Griffin)
Franck Molinaro    ( Richard Paxton)
François Siener   ( Walter Reed)

Et les voix de
Johann Proust, Ange Amiel, Zelda Perez, Loïc Hourcastagnou, Stéphane Szestak, Cécile Arnaud, Christina Crévillen, Louis-Marie Audubert, Lionel Robert, Elise Hobbé, Marine Laurent.

Bruitage  Bertrand Amiel

Prise de son, montage, mixage  Olivier Dupré, Dali Yaha
Assistant à la réalisation  Félix Levacher

Né en 1963 à Biarritz, diplômé en philosophie et science des religions, Xavier Mauméjean est éditeur, écrivain, essayiste. Il est l’auteur de romans comme Ganesha,  Mémoires de l’Homme-Éléphant (Prix Gérardmer 2000), La Vénus anatomique et Lilliputia qui ont chacun reçu le prix Rosny aîné, en 2005 et 2008. Co-créateur de La Bibliothèque Rouge dédiée à la littérature populaire, il est membre du collège de Pataphysique, et du Club des Mendiants Amateurs de Madrid qui réunit des passionnés de Sherlock Holmes. Il travaille pour la télévision et le cinéma. On lui doit plusieurs pièces radiophoniques, adaptations ou créations originales, pour France Culture. Il a remporté le prix SACD de la radio en 2014.

Derniers titres parus : Kafka à Paris (Alma, 2015), La Société des Faux-Visages (Alma, 2017).

Bibliographie

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......