LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Nathaniel Hawthorne  (à gauche) et Herman Melville (à droite)

"Melville et Hawthorne, une amitié interdite" de Stéphane Lambert

57 min
À retrouver dans l'émission

Août 1883. Herman Melville, écrivain oublié depuis plusieurs décennies est à 64 ans inspecteur des douanes au port de New York. Il se souvient de l’amitié intense qui l’a lié à l’autre géant de la littérature américaine, Nathaniel Hawthorne, trente années auparavant.

Nathaniel Hawthorne  (à gauche) et Herman Melville (à droite)
Nathaniel Hawthorne (à gauche) et Herman Melville (à droite) Crédits : © Bettmann et © Historical - Getty

Août 1883. Herman Melville est un écrivain oublié depuis plusieurs décennies. A 64 ans, il est inspecteur des douanes au port de New York. Une visite inattendue l’oblige à se confronter à son passé. Julian Hawthorne, fils de l’auteur de La Lettre écarlate, prépare une biographie de son père et veut percer le mystère du lien qui unissait les deux hommes lorsque lui n’était encore qu’un enfant.  En août 1850,  Melville s’installe dans la région des Berkshires (Massachusetts). Il a 31 ans et plusieurs succès littéraires derrière lui. Mais il ambitionne d’écrire un grand livre qui casse son image de simple auteur de récits maritimes. Il s’éprend alors d’une vive admiration pour son voisin Nathaniel Hawthorne. À 46 ans, celui que le pays vient de hisser au statut de plus grand écrivain est touché par la fougue de Melville. Mais au bout d’une année d’amitié intense, Hawthorne s’éloigne tandis que Melville publie Moby Dick qu’il dédie à son aîné. Dans un échange tournant parfois à la confrontation, les souvenirs de Melville se mêlent à ceux de Julian, révélant combien les deux géants de la littérature américaine ont été marqués par leur brève relation.

Stéphane Lambert

Réalisation : Michel Sidoroff
Conseillère littéraire Caroline Ouazana    
Avec :
Stanislas Perrin, Marc-Henri Boisse, Simon Duprez, Pierre-marie Baudoin, Elodie Vincent, Alyzée Soudet, Christelle Reboul, Jean-Marc Eder, Charles-Antoine Sanchez, Etienne Launay, Johann Proust, Léo Reynaud Et les voix de : Angèle Canu, Olivia Forest, Cecilia Dassonneville, Jean-Christophe Frèche, Alexandre Ionescu, Frédéric Dimmet, Lise-Marie Barré et Stéphane Lambert

Bruitages : Bertrand Amiel
Prise de son, montage, mixage : Eric Boisset, Antoine Hespel
Assistante à la réalisation : Laure Chastant

Né en 1974 à Bruxelles, Stéphane Lambert a écrit pour France Culture des fictions sur les peintres Monet, Spilliaert et Staël. Auteur de romans, de récits autobiographiques et de poésie, il a développé une approche personnelle de l’art à travers une série de livres aux éditions Arléa (Mark Rothko. Rêver de ne pas être ; Nicolas de Staël. Le Vertige et la foi ; Visions de Goya. L’Eclat dans le désastre). En 2018, il a publié Fraternelle mélancolie (Arléa) qui retrace la passion de Melville pour Hawthorne.

Assistante de réalisation : Laure Chastant

L'équipe
Production
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......