LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sur mes gardes

58 min
À retrouver dans l'émission

Réalisation Cédric Aussir

France Culture s’associe au Monde et à SNCF dans le cadre de la troisième saison de la collection « Les Petits Polars du Monde ». Des nouvelles inédites écrites par les meilleurs auteurs de polar français. Les nouvelles illustrées sont publiées par Le Monde et disponibles en kiosque. Ces polars, adaptés pour la radio, sont diffusés sur France Culture le samedi soir à 21 h.

Sur mes gardes
Pour son premier voyage en train, il aurait préféré autre chose que ce tortillard qui s’arrête à toutes les gares. Les voyageurs qui l’entourent ont un air sournois, et ça l’inquiète. Il reste sur ses gardes depuis cette convocation chez les flics. Toutes ces calomnies sur son compte… Les gens sont vraiment injustes. Il n’a fait que son devoir en dénonçant son patron. De nos jours, l’honnête homme est une espèce en voie de disparition ! Honnête, le mot est sans doute un peu fort… Présentation du Monde

Avec

Cyrill Couton, Luc-Antoine Diquero, Mauricette Gourdon, Etienne Grébot, Hervé Colombel

Bruitages : Sophie Bissantz

Prise de son, montage, mixage : Eric Boisset, Anil Bhosle

Assistante à la réalisation : Cécile Laffon

Retrouvez en kiosque le texte intégral de la nouvelle Sur mes gardes de Franz Bartelt avec des illustrations de Honoré.

Né en 1949 dans l’Eure, Franz Bartelt vit depuis son enfance dans les Ardennes, d’abord près de Charleville-Mézières puis, plus au nord, à Nouzonville. Il quitte l’école à 14 ans, mais ne cesse de lire passionnément, en commençant par Rimbaud, son voisin de Charleville. Franz Bartelt enchaîne les petits métiers, travaille, par exemple, dans une usine de transformation de papier. Dans les années 1980, lui qui noircit des pages depuis son adolescence, il décide de se consacrer à l’écriture : poésie, nouvelle, roman, mais aussi feuilleton littéraire et théâtre. Huit de ses pièces ont d’ailleurs été adaptées sur France Culture. Il rédige également des scénarios comme celui, avec Dominique Pinon, du court métrage Chez Verlaine , en 2002.

Franz Bartelt aime les histoires sombres, l’humour noir, pratique l’art de la digression, tout en observant le monde attentivement. En 1995, il commence à publier aux éditions Gallimard Les Fiancés du paradis , roman où affleure déjà son amour du décalage et de la fantaisie. On y croise un rêveur philosophe qui parle aux statues. Viendront La Chasse au grand singe puis Le Costume , chez Gallimard toujours, fiction démontrant de manière facétieuse que l’habit fait le moine. Franz Bartelt passe aisément de la collection « Blanche » à la « Série noire » pour des livres comme Les Bottes rouges , Grand Prix de l’humour noir en 2000, Le Jardin du bossu à la « Série noire », en 2004, ou Le Bar des habitudes , en 2005. Il obtient le prix Goncourt de la nouvelle pour ce recueil, qu’on déguste tel un bordeaux millésimé. Mais l’écrivain prolixe publie aussi des ouvrages chez Estuaires - Terrine Rimbaud -, chez Finitude - Je ne sais pas parler - ou au Dilettante - La Belle Maison ou Les Nœuds .

En 2008, il signait Nadada aux éditions La Branche, dans la collection « Suite noire », clin d’œil à la « Série noire » d’autrefois. Le fait qu’il signe aux éditions Baleine un roman comme La Bonne à tout fait en même temps que Le Fémur de Rimbaud chez Gallimard ou une novella noire à l’instar de Parures chez In8 n’est guère surprenant chez cet écrivain qui refuse d’entrer dans des cases spécifiques. Il préfère le pas de côté littéraire. Certains diront qu’il est un passeur, lui ne renie pas le terme de contrebandier. « L’humour, dit-il, est une manière de désobéissance. »

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......