LE DIRECT
Voix de garage

Voix de garage de Marc Gibaja et Mathilde Mélèse

59 min
À retrouver dans l'émission

Paul est le gardien d’un modeste parking souterrain.Chaque nuit, des gens s’évadent de leur sommeil et descendent dans ce souterrain glacial. Là, au niveau moins 1, Paul les accueille dans sa guérite, petit havre de chaleur dans cet antre bétonné.

Voix de garage
Voix de garage Crédits : @Marc Gibaja et Mathilde Mélèse

Conseillère littéraire : Céline Geoffroy
Réalisation : Cédric Aussir

De nuit en nuit, ces confidences vont dessiner des vies, celles de ses amis réguliers, ou celles d’autres passants plus furtifs. Jusqu’au jour où… son univers est menacé par la réalité banale et cruelle : « on » va remplacer Paul par une barrière automatique.

« Voix de garage » est une histoire de sous-sols, de fugues et de libertés conquises. Cette histoire, c’est celle de Paul, qui vit la nuit, en bas, au-dessous du monde. Et c’est aussi l’histoire plus globale d’un projet « underground ». Difficile de définir ces « Voix de garage », qui existent sous forme de trente-quatre petits films, réalisés par les auteurs. Qui deviennent aujourd’hui une fiction radiophonique, réalisée par Cédric Aussir. Et qui seront, demain peut-être, une pièce de théâtre.
Marc Gibaja

Après avoir fait ses preuves dans le court-métrage, réalisant notamment Confessions dans un bain, prix du jury jeune et prix spécial du jury à Clermont-Ferrand, prix du scénario à Bruxelles, nominé aux César, etc., Marc Gibaja a travaillé en exclusivité chez Wanda Productions, signant par exemple les campagnes de publicité de Free.fr. Puis il crée en 2004 La Minute Blonde diffusée au sein du Grand Journal de Canal . Deux ans plus tard il écrit et réalise son premier long-métrage, Ma vie n’est pas une comédie romantique, avec Marie Gillain et Gilles Lellouche. Il travaille actuellement sur des séries et son prochain long-métrage, Les Congelés.

Mathilde Mélèse travaille avec un seul combustible : l’amour.

Tout d’abord pour le théâtre, où elle a joué, mis en scène des adaptations littéraires (Sombre Printemps d’après Unica Zürn, Tout ce qui est naturel peut être un danger d’après Jean-Pierre Ostende…). Pour transmettre cet amour, elle a donné des cours, à des vieux, des enfants, des paumés, des professionnels, des amateurs. Puis elle a plongé trop loin dans l’adaptation de L’invention de Morel d’après Adolfo Bioy Casarès…
Alors elle s’est tournée vers un autre amour, le cinéma. Elle a ainsi tourné de l’Afghanistan (avec Christophe de Ponfilly) au Liban, en passant par les montagnes suisses (avec Séverine Cornamusaz).

A présent, elle est trop souvent assise, à rêver puis écrire des histoires, qu’elle réalise… ou réalisera.

Avec :

Marc Barbé ( Paul)
Criss Niangouna ( Victor)
Mustapha Abourachid ( Cicéron)
Jennifer Decker ( Clémentine)
Camille Claris ( Louise)
Julie Anne Roth ( Mathilde)
Dominique Bettenfeld ( Julien)
Charlie Nelson ( René)
Xavier Czapla ( le Conducteur)
Cécile Arnaud ( la conductrice)

Bruitage : Bertrand Amiel
Musique: Vincent Courtois
Prise de son, montage et mixage : Jean-Louis Deloncle, Amandine Grevoz
Assistante à la réalisation : Lise-Marie Barré, Sophie Pierre

L'équipe
Coordination
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......