LE DIRECT

Chantiers d'Europe-La Compagnie des hommes D’Edward Bond

2h
À retrouver dans l'émission

CHANTIERS D’EUROPE

Cycle des dramaturgies de Grande-Bretagne,

en co-production avec le Théâtre de la Ville

France Culture et le Théâtre de la Ville se retrouvent pour la 2e année avec les Chantiers d'Europe, autour d'une série de lectures de textes contemporains britanniques. L’originalité de cette programmation tient à sa conception en matière de production et de diffusion : l’ensemble des pièces, choisies par un comité de lecture spécialement réuni pour l'occasion, fera l'objet de créations radiophoniques, confiées à des réalisateurs de radio (Alexandre Plank, Juliette Heymann, Jacques Taroni, Michel Sidoroff), qui reprendront ensuite ces textes en lecture simple au Théâtre de la Ville, au café des œillets; mais aussi à un metteur en scène, Alain Françon, pour une soirée en direct et en public de la Maison de la Radio.

Les mêmes pièces, interprétées par les mêmes acteurs, seront donc proposées aux auditeurs de France Culture (dans certaines tranches de fiction comme Théâtre & Cie, Perspectives Contemporaines) et aux spectateurs du Théâtre de la Ville, sur une même période (du 6 au 19 juin).

Cette opération conjointe entre France Culture et le Théâtre de la Ville montre combien la radio est un partenaire actif du monde du spectacle, un soutien aux auteurs. Quant aux Chantiers d’Europe, ils sont pour nous tous une manière d’ouvrir la culture française aux autres cultures, de faire circuler les textes et les œuvres.

Blandine Masson

Conseiller de programme à la fiction de France Culture

Le comité de lecture était composé de Robert Davreu, Philippe Le Moine, David Lescot, Séverine Magois, Laetitia Manach, François Regnault, Andrea Schieffer, Anne-Louise Trividic.

Le programme a été coordonné pour France Culture par Laurence Courtois.

Les gens d'Edward Bond qui était prévue initialement, en direct et en public des studios de Radio France, est annulée, nous rediffusons donc à la placeLa Compagnie des hommes" diffusée la première fois sur France Culture en 2003.

La compagnie des hommes

Texte français de Michel Vittoz et Alain Françon.

Réalisation : Blandine Masson .

"Je ne veux pas que vous me donniez autre chose que votre inimitié!... Piégez-moi.

Trahissez-moi. Roulez-moi. Promettez-le-moi. S'il vous plaît. Inimitié! Inimitié! Inimitié et haine! Je m'épanouirai sur ce que vous pouvez faire de pire! Plus vous me jetterez de pierres, plus j'en aurai pour vous enterrer!... "

Olfield, la soixantaine, possède une usine d'armement dont doit hériter son fils adoptif, Léonard. Mais cette succession provoque convoitises, haines, trahisons et violences chez les grands industriels.

« La Compagnie des hommes » est devenue un monde cynique et destructeur, où l'avidité, l'argent et la soif de pouvoir sont un but en soi, où l'on vend les armes d'une main et les vivres de l'autre. Un monde où les résurgences des valeurs passées détruisent l'homme obstiné dans sa lutte pour le pouvoir. Les personnages du Hamlet shakespearien seraient-ils revenus hanter cette tragédie moderne?

Avec : Sami Bouajila (Léonard), Jean-Paul Roussillon (Olfield), Gilles David (Dodds), André Wils (Bartley), Jacques Bonnaffé (Wilbraham), Wladimir Yordanoff (Hammond).

Bruitage : Sophie Bissantz.

Les Gens

D’Edward Bond

Traduit par Michel Vittoz

Edward Bond

Edward Bond est né en 1934 à Holloway, au nord de Londres, dans une famille ouvrière de quatre enfants. Ses parents, d'origine paysanne, s'y sont installés dans les années trente pour trouver du travail. Lorsque la guerre éclate, il est évacué vers le comté de Cornouailles, puis, de nouveau, après le Blitz, sur l'île de Ely, chez ses grands-parents. Après la fin de la guerre, ses professeurs à l'école de Crouch End ne le trouvent pas assez bon pour passer l'examen de passage du primaire au secondaire. Bond quitte alors l'école et occupe plusieurs emplois. Tour à tour, il est peintre, courtier en assurance, contrôleur dans une usine d'avions avant d'être appelé pour son service militaire en 1953. Il est envoyé à Vienne avec l'armée d'occupation alliée. C'est à la fin de ses deux années de service militaire qu'il écrit sa première oeuvre, une nouvelle (aujourd'hui perdue).

Sa collaboration avec le Royal Court Theatre débute à la fin des années cinquante, après leur avoir soumis le texte de la pièce Klaxon in Atreus Place.

Invité à se rendre aux réunions des écrivains de cette institution, il prend part à des stages de jeu pour acteurs. Sa première pièce représentée est The Pope's wedding (Les Noces du pape), en 1962 pour une seule représentation un dimanche soir. En 1964, la création de sa pièce Sauvés soulève un des plus grands scandales de l'histoire du théâtre anglais. Les débats et la polémique autour de sa pièce suivante Au petit matin (Early Morning), en 1968, conduiront à l'abolition de la censure théâtrale en Angleterre.

Edward Bond a constitué une oeuvre riche de plus d'une quarantaine de pièces jouées constamment dans le monde entier. Il a également écrit des pièces pour la radio, des scénarios pour le cinéma ou la télévision, des livrets d'opéra et des canevas de ballets chorégraphiques, des adaptations ou traductions d'oeuvres étrangères et de nombreux poèmes.

Praticien qui a plusieurs fois mis en scène ses pièces et dirige des ateliers d'acteurs ou d'amateurs, il développe en parallèle une vaste réflexion théorique sur l'art théâtral à travers de nombreux articles, notes, préfaces et correspondances. Un de ses derniers ouvrages The Hidden plot (La Trame cachée), est une vaste et ambitieuse réflexion sur l'art dramatique, qui découvre l'origine du théâtre, sa nécessité pour l'être humain, jusque dans les premiers efforts conscients du nouveau-né. Certaines de ses pièces les plus récentes sont écrites pour défendre la pratique du théâtre en milieu scolaire et destinées à être jouées d'abord dans les lycées et collèges devant des publics d'adolescents mais s'adressent aussi à un public d'adultes.

Avec :

Dominique Valadié, Carlo Brandt

Intervenants
L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......