LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Cycle le drame Yougoslave, ancien et nouveau - "Barbelo, à propos d'enfants et de chiens"

1h59
À retrouver dans l'émission

France Culture

25 mars, 1er et 8 avril 2012

Cycle de trois émissions consacré à

l’écriture dramatique actuelle de l’espace culturel yougoslave

proposé par Miloš Lazin

Le drame Yougoslave-ancien et nouveau

Le théâtre et l’écriture dramatique de l’espace culturel yougoslave ont, dès le début de leur époque „moderne” (les années trente du XIXe siècle) tenté de mettre en scène le drame de la vie. Le drame des peuples mais aussi le drame d’individus, empêtrés dans leurs traditions, dans „l’air du temps”, dans le cadre géopolitique qui leur semble toujours imposé et étranger, sont au centre de cette écriture et de cette scène, qui essaient obstinément de comprendre, et de faire comprendre, l’homme et son monde, donné et possible.

En trois soirées et quatre pièces, France Culture présente quatre œuvres, inédites sur les scènes ou sur les ondes françaises, d’un classique de la littérature serbe et de trois prodiges de la génération grandie à l’époque de la destruction des dernières guerres (anti)yougoslaves.

"Barbelo, à propos d'enfants et de chiens" Traduit du serbe par Gabriel Keller

Réalisation : Cédric Aussir

Dans la Serbie d’après-guerre. Une famille recomposée tente de trouver un modus vivendi acceptable. Mais dans la ville qui porte encore les séquelles du conflit, adultes, enfants et chiens ne se distinguent plus réellement les uns des autres.

Les frontières sont poreuses, et il devient difficile pour chacun d’appréhender le réel. D’autant plus que les morts s’en mêlent. Et tous, sans exception, projettent sur la triste réalité leurs rêves et leurs aspirations. Il va sans dire que les déceptions sont amères, et que les questions subsistent. Dont la plus importante : qu’est-ce qui fait de nous un être humain ? Milena, la femme-enfant, et Zoran, le garçonnet obèse, tentent de se frayer un chemin parmi les décombres. Le chemin mène au cimetière, mais il n’y a pas lieu de s’en étonner : ce sont les morts qui nous ont mis au monde.

Biljana Sbrljanovic , née à Belgrade en 1970, voit sa première pièce La Trilogie de Belgrade créée en 1997 dans sa ville natale, où elle est sans cesse reprise, puis à la Biennale 1998 de Bonn, avant de faire le tour d’Europe. En 1998, Histoires de famille , qui reçoit le prix de la meilleure pièce au Festival de Novi Sad, est traduite et jouée en Allemagne, en Pologne, aux États-Unis, aux Pays-Bas, en France où elle vit actuellement, et où en 2000 sa troisième pièce La Chute est créée au Festival de Bussang. En 2004, c’est au Festival de Vienne qu’est créé Supermarket, dans une mise en scène de Thomas Ostermeier, directeur de la Schaubühne de Berlin, avant d’être monté en France au Studio d’Alfortville, où est également créé en 2004 l’America, suite .

Milos Lazin (1952) est metteur en scène et professeur d’art dramatique yougoslave. Il vit et travaille en France depuis 1989, où il dirige la compagnie Mappa Mundi. Il y monte les pièces de Slobodan Šnajder, d’Ivana Sajko, d’Asja Srnec-Todorović, comme sa propre adaptation d’un roman de Vidosav Stevanović (spectacle Hôtel Europe, CDN de Montluçon et de Limoges, 1996).

En même temps, il collabore avec différentes institutions culturelles françaises à la promotion de l’écriture contemporaine de l’espace culturel yougoslave, ainsi qu’avec les éditions l’Espace d’un instant à Paris, le collectif artistique pluridisciplinaire Troisième bureau à Grenoble, l’Atelier européen de traduction à Orléans…

Il a écrit de nombreux articles et études sur le même sujet, comme sur la mise en scène européenne (thèse de doctorat à Paris 3 en cours), publiés en France, dans les pays issus de la Yougoslavie, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Algérie, aux États-Unis, au Canada…

Avec :

Claude Perron : Militsa

Evelyne Guimmara : Mila

Chloé Réjon : Milena

Marc Barbé : Dragan

Georges Ser : Drago

Simon Guélat : Zoran

Xavier Brossard : Marko

Luce Moucel : La femme à chien

Miglen Mirtchev : le docteur

Jérémie Boireau : le vagabond

et avec Marilyne Canto

Bruitages : Patrick Martinache

Prise de son, montage, mixage : Philippe Bredin, Adrien Roch

Assistante de réalisation : Cécile Laffon

"Barbelo, à propos d'enfants et de chiens" est publié aux éditions de l'Arche

Intervenants
L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......