LE DIRECT

Cycle Samuel Beckett proposé par Blandine Masson et Juliette Heymann (1/3)

2h
À retrouver dans l'émission

Le centenaire de la naissance de Samuel Beckett est l'occasion pour nous de revenir sur une oeuvre majeure, qui par ailleurs n'a nul besoin de commémorations pour exister, être jouée ou lue. Samuel Beckett a écrit du théâtre, des romans, de la poésie, des films et... des pièces radiophoniques. Il a découvert la radio grâce à la BBC, qui très tôt, dés les années cinquante lui propose d'écrire. Ce sera « Tous ceux qui tombent » d'abord, puis « Cendres » et « Cascando ». Samuel Beckett a écrit pour la radio, pour le monde sonore, les voix, le silence. Il a aussi exploré l'objet radiophonique et écrit des pièces de théâtre qui convoquent parfois essentiellement la voix et le texte sur le plateau. C'est ce monde sonore de Beckett que nous avons voulu explorer dans ce cycle du mois de novembre, en proposant avec la collaboration de l'Atelier de création radiophonique et les nuits de France Culture, la quasi intégralité de l'oeuvre radiophonique, mais aussi des fragments de pièces enregistrées à leur création et l'enregistrement en public de deux « pièces limites » dans lesquelles Beckett utilise la bande magnétique et l'écoute d'une manière tout à fait fascinante pour nous, gens de radio. A travers ce cycle, nous rendrons hommage également à deux artistes qui ont accompagné Samuel Beckett tout au long de sa vie théâtrale et radiophonique en France : Roger Blin et Alain Trutat. Blandine Masson Beckett et la radio : « Beckett en ondes » Emission proposée et présentée par Juliette Heymann « Beckett en ondes » est une émission consacrée aux rapports de Samuel Beckett et de l'outil radiophonique. Vous y entendrez deux pièces très différentes, écrites par Beckett pour la radio : "Tous ceux qui tombent", sa première pièce, réalisée en français par Alain Trutat et "Cascando", une « invention radiophonique pour musique et voix », écrite en collaboration avec le compositeur Mihalovici. L'écrivain Roger Grenier sera avec nous pour évoquer la mémoire de S. Beckett, et aussi celle de l'homme de radio Alain Trutat (qui nous a quittés en août dernier et qui réalisa pour la radio "Tous ceux qui tombent" ). -« Tous ceux qui tombent » (rediffusion de 1959) Traduction de l'anglais : Robert Pinget Avec : Marise Paillet, Roger Blin, Pierre Latour, Georges Adet, Jean Martin, Léonce Corne, Albert Rémy, Raymone, Jacqueline Harpet, Arielle Semenoff et Patrick Maurin Réalisation : Alain Trutat Au cours de l'été 1956, Beckett écrit sa première pièce pour la radio, "Tous ceux qui tombent", à l'invitation de la BBC. Les mises en scène françaises et en anglais d'"En attendant Godot" ont déjà solidement établi sa réputation auprès des responsables de la programmation théâtrale, car plusieurs d'entre eux (notamment Barbara Bray, Donald McWhinnie et Martin Esslin) suivent alors de très près ce qui se passe sur les scènes d'Europe. Dès 1953, l'éventuelle diffusion d'"En attendant Godot" sur les ondes de la BBC a suscité des débats animés au sein de l'équipe. Si elle a pour finir été écartée, le contrôleur financier du Programme III, John Morris, est suffisamment acquis à l'idée de diffuser une oeuvre de Beckett pour suivre personnellement les démarches entreprises dans ce sens par la représentante de la BBC à Paris, Cecilia Reeves, et se rendre à la mi-juillet dans la capitale française afin d'en parler de vive voix avec Beckett au cours d'un déjeuner. « J'ai l'impression », déclare Morris après cette entrevue, « qu'il voit parfaitement les problèmes que pose l'écriture pour la radio et que nous pouvons nous attendre à quelque chose de vraiment bon. » La proposition de la BBC engage pour la première fois Beckett à réfléchir à la technique qu'impose ce média qui ne retransmet que les sons et les silences. Et c'est sans doute cette réflexion sur le son en général, et non sur la seule voix, qui l'amène à imaginer une pièce où les effets sonores vont jouer un rôle capital. "Jamais pensé à la technique du théâtre pour la radio, écrit-il à Nancy Cunard, mais au plus profond de la nuit m'est venue une belle idée horrible pleine de roues qui grincent et de pieds qui traînent, d'essoufflements et de halètements, qui pourrait - ou pas - aboutir." La lettre qu'il envoie à Aidan Higgins dans les jours qui suivent montre qu'il a déjà l'intention de donner pour cadre à sa pièce le coin d'Irlande qu'il connaît le mieux: « Invité à écrire une pièce radiophonique pour le III (le Programme III de la BBC). Tentant: pieds qui traînent, souffle court, bruits de roues, échange d'imprécations de Brighton Road à la gare de Foxrock, vieilles juments apathiques et prêtes à mettre bas rossées par les villageois, et le Diable qui titube dans le fossé - souvenirs d'enfance ». Extraits de « Beckett » de James Knowlson, éditions Actes Sud -« Cascando » (rediffusion de 1963) Invention radiophonique pour musique et voix Musique de Mihalovici Texte de S. Beckett Mise en onde musicale : Jean Etienne Marie Avec les voix de Roger Blin et Jean Martin Réalisation : Paul Ventre

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......