LE DIRECT
Photo prise par Robert Capa à Chartres

"Des jours et des nuits à Chartres" de Henning Mankell

1h58
À retrouver dans l'émission

"Le point de départ de cette pièce est une photo de Robert Capa, prise au printemps 1945, à la fin de l’occupation allemande"

Photo prise par Robert Capa à Chartres
Photo prise par Robert Capa à Chartres Crédits : Robert Capa - Getty

La photo, prise dans une des rues principales de Chartres, représente une jeune femme tondue. Parmi les autres personnes qui y figurent, certaines sont identifiables. D’autres ne sont que des silhouettes. Hors cadre, d’autres habitants de la ville assistent à l’humiliation de Simone. Simone était une « fille à soldats ». Dans ses bras, elle porte l’enfant qu’elle a eu avec un Allemand. La photographie est prise au moment où on la conduit en prison, où elle attendra son procès. Parmi les gens figurant sur la photo, beaucoup souhaitaient l’exécution de Simone. Si elle y a échappé, c’est grâce à l’éthique des dirigeants chartrains de la Résistance, qui s’opposaient à tout lynchage. Simone ne fut pas exécutée. Mais elle fut condamnée. Elle mourut dans les années soixante, détruite par l’alcool. Elle avait changé de nom, mais tout le monde connaissait son identité.          
Cette pièce raconte son histoire, tout en prenant quelques libertés avec les faits. J’ai changé certains détails, ajouté certaines scènes, mais pour l’essentiel les événements se sont déroulés tels que je les montre. Cependant, la pièce parle aussi de moi, et de tous ceux qui ont un jour regardé la photo de Robert Capa. En d’autres termes, la pièce reflète le monde terrible et l’époque dangereuse dans lesquels nous vivons. » Henning Mankell

Avec : Julien Sibre (Robert Capa), Laure Killing (Edith), Aurélie Nuzillard (Simone), Slimane Yefsah (Dominique), Juliette Allain (Marie), Philippe Wessert (Helmut), Daniel Krellenstein (David), François Hatt (Raphael).
Bruitage : Bertrand Amiel
Prise de son et Mixage: Catherine Déréthé
Assistance technique et montage : Anil Bohsle
Assistante à la réalisation : Yaël Mandelbaum

Né à Stockholm en 1948, Henning Mankell est un écrivain suédois, auteur de récits et de romans policiers. Il est internationalement célèbre grâce au cycle d’enquêtes ayant pour héros le commissaire Kurt Wallander : Meurtriers sans visage, Les chiens de Riga, La lionne blanche, L’homme qui souriait, Le guerrier solitaire, La cinquième femme, Les morts de la Saint-Jean, La muraille invisible, Avant le gel, L’homme inquiet. Henning Mankell écrit aussi  des pièces de théâtre, publiées en France aux éditions de l’Arche. Il travaille depuis 1986 avec la compagnie « Teatro Avenida » à Maputo, capitale du Mozambique. Compagnie dont il est devenu le directeur artistique. Il dirige aussi un théâtre en Suède à Växjö, le théâtre Kronobergsteatern où il ne produit que des auteurs suédois. 

Des jours et des nuits à Chartres de Henning Mankell, traduit du suédois par Terje Sinding, est publié aux éditions de L’Arche.

L'équipe
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......