LE DIRECT
Costume de Mlle Rachel, rôle d'Esther, dans Esther de Jean Racine / [1839], gravure Hautecœur-Martinet

"Esther" de Racine

1h44
À retrouver dans l'émission

"Musique et texte, tragédie et opéra, se rencontrent dans Esther, pièce commandée en 1689 par madame de Maintenon. Ce qui était au départ une commande est devenu une expérience poétique et musicale, que le talent des Comédiens, des musiciens et des solistes nous permettent de partager avec vous"

Costume de Mlle Rachel, rôle d'Esther, dans Esther de Jean Racine / [1839], gravure Hautecœur-Martinet
Costume de Mlle Rachel, rôle d'Esther, dans Esther de Jean Racine / [1839], gravure Hautecœur-Martinet Crédits : © Coll. Comédie-Française

Esther est l’avant-dernière tragédie de Racine, écrite en trois actes, en vers et avec chœurs. Musique et texte, tragédie et opéra, se rencontrent dans cette pièce de commande. En effet, depuis Phèdre en 1677, Racine n’écrivait plus pour le théâtre, se consacrant à sa tâche d’historiographe du roi Louis XIV. Il y revient en 1689 avec Esther, pièce commandée par madame de Maintenon, qui lui demande d’écrire sur « quelque sujet de piété et de morale, une espèce de poème où le chant fût mêlé avec le récit ».  Pour répondre à cette invitation royale, Racine choisit de s’inspirer d’un thème biblique issu du Livre d’Esther.

Peut-être pour mieux comprendre comment et pourquoi cette pièce fut imaginée le 26 Janvier 1689 par Racine, avant d'écouter la Fiction nous vous proposons d'entendre Joël   Huthwohl (Directeur du département des arts du spectacle à la BNF) et Blandine Masson (Conseillère des programmes de la fiction)

Écouter
12 min
Entretien entre Joël Huthwohl et Blandine Masson

Dans cette œuvre singulière, Racine mêle déclamation et chant. La brièveté de l’action parlée et la concentration tragique de la situation condensent le propos dramatique, rythmé par l’intervention des chœurs. La musique a été composée par un contemporain de Racine, Jean-Baptiste Moreau, maître de musique de Louis XIV. Il est l'auteur des musiques de scènes d'Esther et d'Athalie. Racine n’écrit pas pour autant un opéra, genre qu’il n’a guère défendu ; il recherche, dans un but d’abord pédagogique, la simplicité sublime qui est l’idéal de Boileau. En créant le personnage d’Élise, qui n’existe pas dans le texte biblique (dont il s’inspire assez précisément par ailleurs), il peut tresser les interventions du chœur, guidé et introduit par Élise en coryphée, avec l’action dramatique, et ainsi lier le chant à l’action dramatique de façon organique. Ce qui était au départ une commande pédagogique est devenu une expérience poétique et musicale, que le talent des Comédiens-Français, des musiciens de la Diane française et des solistes de la Maîtrise de Radio France nous permettent de partager avec vous.

Sophie-Aude Picon

Réalisation : Sophie-Aude Picon Direction artistique : Sylvia Bergé de la Comédie Française
Conseillère littéraire : Caroline Ouazana

Avec  Les comédiens de la Comédie Française
Claude Mathieu  (La Piété), Michel Favory ( Mardochée, oncle d’Esther), Alexandre Pavloff   (Aman, favori d’Assuérus), Clotilde de Bayser (Zarès, femme d’Aman), Christian Gonon (Assuérus, roi de Perse) , Pierre  Louis-Calixte  ( Hydaspe, officier du palais d’Assuérus)  , Suliane Brahim  (Esther, reine de Perse) , Rebecca Marder (Elise, confidente d’Esther)  et Olivier Lugo  ( Asaph) 

Avec la Maîtrise de Radio France : Louis Gal, le chef de chant, Lise Borel , Marie-Cécile Hébert, Manon Rech , Charlotte Bozzi , Lara Dubois, Anne-Laure Hulin , Valentine Jacquet , Juliette Nouailhetas , Thaïs Rai  , Eloise Roux , Clémence Vidal, Zoé Back

Musique interprétée par l’ensemble La Diane française :
Stéphanie-Marie Degand, violon et direction, Paul Monteiro, violon 2, Meillane Willmote, flûte à bec, Lysianne Vincent , seconde flûte, Isabelle Saint-Yves, viole de gambe, Pierre Rinderknecht, théorbe, Violaine Cochard, clavecin et chef de chan

Prise de son, montage et mixage : Claire Levasseur, Manon Houssin
Assistant à la réalisation : Claire Chaineau

Enregistrée en public au 104 le 3 novembre 20

Bibliographie

Esther

EstherJean RacineGallimard, 2016

L'équipe
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......