LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Exécution de Claude Lucas suivi de Abécédaire de l'amour ou le meilleur du XXIème siècle de Thomas Gunzig

2h
À retrouver dans l'émission

Textes enregistrés en public à Nîmes les 4 et 5 juillet 2008, dans le cadre de la manifestation Texte Nu, organisée chaque année par la S.A.C.D en partenariat avec le Théatre de Nîmes et France Culture. Le principe de Texte Nu est la rencontre d'un grand acteur avec un auteur . Ce soir donc, un texte inédit de Claude Lucas, Exécution lu par Maurice Bénichou . Suivi de Abécédaire de l'amour ou le meilleur du XXIème siècle de Thomas Gunzing lu par Dominique Blanc. Exécution de Claude Lucas L'heure est venue pour Gorm : ce mercredi-là, les Instances Supérieures ont décidé de mettre un terme à son existence pourtant vouée tout entière à l'implacable exécution de leurs décrets. Sans doute a-t-on craint qu'après tant d'années de bons et loyaux services, la solitude ne finisse par émousser le zèle impavide de ce fatal serviteur. Qui sont-elles donc, ces Instances Supérieures ? La figure du Commanditaire qui les incarne pourrait bien nous sembler d'essence divine, si elle n'entretenait une certaine ressemblance avec ces maîtres de l'ombre qui gouvernent jusqu'à nos gouvernants... Mais qu'importe ! Hommes ou dieux, les méthodes sont les mêmes : on décide, on ourdit, on délègue. Le sort en est jeté. Voici l'agent spécial Gabriel qui délègue à son tour, car en ce genre d'affaires cloisonner est la règle. Et voici Marie. Nous avons changé de monde. Soudain nous sommes en bas, nous sommes chez nous. Là, innocents et coupables à la fois, pathétiques surtout, nous allons notre chemin noir en compagnie, comme Gorm, de notre soeur la Mort qui chante si bien le blues... Abécédaire de l'amour ou le meilleur du XXIème siècle de Thomas Gunzig "Avec Abécédaire de l'amour j'ai voulu faire un texte sur les chemins souvent étranges que prennent les sentiments dans un contexte qui leur est hostile. J'ai voulu faire une sorte de panorama, d'échantillonnage de la violence, de la solitude et de tous ces feux qui s'éteignent dans tous ces esprits. J'ai voulu parler des multiples formes du cauchemar quotidien, de la nécessité de vivre ensemble et del'impossibilité de le faire, de l'étrangeté d'unehumanité. Et j'ai voulu qu'on rie." Thomas Gunzig Réalisation: Angélique Tibau

L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......