LE DIRECT
Anna Akhmatova  (@Heritage Images  Getty) et Ossip Mandelstam (@Leemage AFP)

"Lénine, Staline et la musique"

55 min
À retrouver dans l'émission

Emission enregistrée en 2010, à la Cité de la musique, à l'occasion de l'exposition "Lénine, Staline et la musique"

Anna Akhmatova  (@Heritage Images  Getty) et Ossip Mandelstam (@Leemage AFP)
Anna Akhmatova (@Heritage Images Getty) et Ossip Mandelstam (@Leemage AFP) Crédits : Radio France - Radio France

Réalisation : Viviane Noël
Présentation Blandine Masson

C'est au destin tragique de deux poètes en dialogue incessant, Ossip Mandelstam et Anna Akhmatova, que nous nous intéresserons et plus particulièrement à la charnière des années 20-30, à cette période où Mandelstam va rompre définitivement avec le monde littéraire officiel à la suite d'une accusation de plagiat dont il est victime. Les textes écrits par Mandelstam à cette époque ont été rassemblés sous le titre La Quatrième prose et sont publiés aux éditions Bourgois. Ils seront lus, ainsi que des poèmes et quelques-unes de ses lettres, par André Wilms et André Markowicz. Les poèmes d'Anna Akhmatova ainsi que des extraits de son Requiem seront lus et traduits en direct par André Markowicz. Sonia Wieder-Atherton, violoncelliste, accompagne l'ensemble de la lecture.

Remerciements à Hélène Bleskine qui a rassemblé les textes de Mandelstam.

Né à Varsovie en 1891, Ossip Mandelstam est mort à Vladivostok le 27 décembre 1938. Avec Anna Akhmatova et Mikhaïel Kouzmine,il est l'une des principales figures de l'acméisme, mouvement poétique russe apparu peu avant la révolution d'octobre.
Élève à la prestigieuse école Tenishev à Saint-Petersbourg, puis à la Sorbonne, au Collège de France à Paris, et à l'Université de Heidelberg en Allemagne, Ossip Mandelstam étudie le français, l'allemand, le grec, suit les séminaires, et voyage dans plusieurs pays d'Europe. Il écrit ses premiers poèmes à 15 ans. Son premier livre, Pierre, paraît en 1913 et lui assure un succès immédiat. En 1922, Tristia annonce avec une ironie tragique l'exil au cours duquel il écrira entre 1935 et 1937 Les Cahiers de Voronèj, son œuvre ultime. Mandelstam est arrêté pour la première fois en 1934 pour une épigramme écrite à propos de Staline. Après trois années d'exil, il est à nouveau arrêté pour activités contre-révolutionnaires en mai 1938 lors de la période des Grandes Purges et condamné à cinq ans de travaux forcés. Il meurt de faim et de froid, du côté de Vladivostok. Son corps est jeté dans une fosse commune.
Cet immense poète ne sera pleinement connu et enfin reconnu internationalement que dans les années 1970, quand ses œuvres seront publiées en Occident et en Union soviétique.

Née en 1889, Anna Akhmatova est l'une des plus importantes poétesses russes, égérie des acméistes, surnommée la " reine de la Neva " ou " l'Âme de l'Âge d'Argent ". Son œuvre se compose aussi bien de petits poèmes lyriques, genre qu'elle contribue à renouveler, que de grandes compositions poétiques comme Requiem, son sombre chef d'œuvre sur la terreur stalinienne.

L'équipe
Avec la collaboration de
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......