LE DIRECT

La Traversée de Marie Desplechin et Florence Miaihle

1h58
À retrouver dans l'émission

Réalisation : Laure Egoroff

La traversée a reçu le prix du public pour le premier scénario de long métrage au Festival Premiers plans d'Angers. Le texte est un scénario de film d’animation.

Un village pillé, une famille en fuite et deux enfants perdus sur les routes de l’exil... Kyona et Adriel tentent d’échapper à ceux qui les traquent pour rejoindre un pays au régime plus clément.

Au cours d’un voyage initiatique qui les mènera de l’enfance à l’adolescence, ils traverseront un continent rongé par la chasse aux migrants et devront survivre aux épreuves, à la fois fantastiques et bien réelles, avant d’atteindre un Nouveau Monde, libres. La traversée est le scénario d’un film d’animation.

« Le film est né du désir de Florence Miailhe d’évoquer l’histoire de sa famille, dont les grands-parents ont quitté Odessa, avec leurs enfants, au début du siècle dernier pour rejoindre la France. Il répond aussi à notre préoccupation commune d’embrasser le phénomène contemporain des migrations. […]

Notre mémoire et notre présent sont constitués de migrations douloureuses et fondatrices.

En prenant le parti de transposer notre histoire dans un monde imaginaire (un monde de « fantaisie »), nous nous autorisons à dégager les grandes lignes communes de ces épopées. Celle du peuple juif conduit par Moïse hors d’Egypte, celle des misérables et des réprouvés quittant l’Europe pour le Nouveau Monde, les migrations modernes des peuples sans terre, juifs, arméniens, tsiganes, kurdes, les migrations actuelles de populations d’Afrique, d’Asie et d’Europe centrale, persécutées ou fuyant la pauvreté et la faim…le manque d’eau ou le trop d’eau, ces nouvelles migrations « climatiques » qui marqueront sans doute le 21ème siècle. […] »

Marie Desplechin est née à Roubaix en 1959. Elle a fait des études de lettres et de journalisme. Ses nombreux romans pour la jeunesse mêlent humour et tendresse. Pour les adultes, elle a publié notamment un recueil de nouvelles très remarqué, Trop sensibles , puis deux romans, Sans moi et Dragons aux éditions de l'Olivier. Elle travaille aussi régulièrement comme journaliste pour différents magazines. Elle vit à Paris, elle a trois enfants.

Florence Miailhe est née en 1956 à Paris. Elle sort diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en 1980, spécialisation gravure.

Parallèlement à son activité de peintre, elle travaille comme maquettiste et illustratrice pour la presse. Après une série d’expositions sur le thème du hammam elle réalise en 1991 son premier film d’animation : Hammam .

En 1995, Florence Miailhe termine son second film, Schéhérazade et en 1996 elle réalise pour ARTE Histoire d’un prince devenu borgne et mendiant , diffusé à l’occasion d’une soirée thématique sur les Mille et Une Nuits. Au premier dimanche d’août a obtenu notamment le César du meilleur court métrage 2002.

L’animation est une étape essentielle dans ses recherches plastiques.

Dit par Ariane Ascaride

Prise de son, montage et mixage : Serge Ristitch et Laure Yung-Lancrey

Assistante de réalisation : Clémence Gross

Intervenants
L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......